La technologie InCORPUS vue par son ambassadeur Dawa Dachhiri Sherpa

En 2016, la start up Suisse be.care S.A développe la technologie InCORPUS. Pour cela, des experts en sciences du Sport et de la performance, en traitement des signaux biomédicaux et en physiologie cardiaque se tournent vers la médecine de performance. Cette technologie a été créée pour évaluer la condition physiologique, à partir d’une analyse de la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC).

Nous nous sommes entretenus avec Dawa Dachhiri Sherpa qui est ambassadeur de cette technologie. Le fondeur népalais nous livre son point de vue sur cet outil.

Cet article prend place dans la mini-série consacrée à la technologie InCorpus. Retrouvez les précédents articles avec Marie-Laure Brunet (biathlète), Laurence Besse (co-fondatrice) et Xavier Thevenard.

InCorpus : le point de vue de Dawa Dachhiri Sherpa

Pour lui, cette technologie ne lui correspond pas vraiment mais il nous en dit plus sur ce qu’il en pense. “Je pense que c’est un outil qui peut être utile pour un coureur qui ne connaît pas très bien son corps, l’application pourra l’aider à avoir des données sur sa forme du moment et le rassurer à l’approche d’un ultra par exemple“.

Mais le sportif qu’est Dawa Dachhiri Sherpa préfère se baser sur son ressenti et solliciter ses sensations. Cependant il nous avoue qu’une donnée de l’application lui est utile, “je l’utilise pour avoir des informations sur les périodes au repos que je ne pouvais pas avoir avant mais juste à titre informationnel“. 

 

Cet outil permet d’en savoir plus sur son état face au stress, pour le coureur Népalais l’appréhension, le stress ou la pression n’est jamais présente à l’approche d’un événement majeur.

Après avoir participé à trois Jeux Olympiques, l’UTMB et d’autres événements majeurs, il indique ne jamais avoir ressenti aucune pression, “pour moi, chaque course représente une simple sortie, il y a juste le dossard en plus“.

Pour cet athlète qui a plus de 20 années de carrière, le cocktail pour rester au top niveau est d’une simplicité remarquable :

 “Ecouter son corps, avoir une bonne hygiène de vie et donner au corps ce dont il a besoin pour tenir sur de gros efforts“.

Durant toute sa carrière, jamais il ne se sera appuyé sur l’aide de coach ou préparateur spécifique en tous genres. Ne prenant pour référence que ses sensations,  il montre que l’on peut faire de belles choses avec simplicité et abnégation.

La découverte de la technologie

Dawa Dachhiri Sherpa a connu InCORPUS ® il y un peu plus d’un an lorsqu’un ami médecin de Chambéry lui parle de ce projet. Intrigué par cet outil il accepte de devenir ambassadeur. Depuis une année, il utilise l’application par “curiosité” dit-il. “La fréquence de mon utilisation est d’au moins 4 fois par mois mais pas plus. Avant j’utilisais simplement ma montre“.

L’équipe Outdoor And News remercie chaleureusement Dawa Dachhiri Sherpa pour cet entretien et lui souhaite le meilleur pour la suite.

 

Crédit photo : Carole Pipolo

Rédaction et interview : Julien FRENOY 

 

Venez découvrir d’autres acteurs du milieu outdoor dans notre rubrique « À la rencontre de ».

Pour suivre en direct toute l’actualité d’Outdoor and News : rejoignez-nous sur Facebook et Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *