Saucony Peregrine 11 : le test trail

2021, Saucony nous propose cette année une nouvelle version des chaussures running trail Peregrine 11. Une 11e évolution proposée en 3 modèles distincts : un normal, un « ST » avec des crampons plus profonds et un goretex. Ce test concerne le modèle sur la photo, le modèle « ST ». Le test des running trail Saucony Peregrine 11.

D’emblée, autant vous informer qu’il s’agit d’un modèle phare de la marque, revu chaque année. Donc il ne faut pas s’attendre à de grandes évolutions, mais plutôt à l’amélioration d’une paire toujours aussi polyvalente et accrocheuse sur les terrains techniques.

En préambule, sais-tu d’où vient l’inspiration du nom de Peregrine ?

Pérégrination, cela te dit quelque chose, non? Le pérégrin au temps de la Rome antique était un homme libre et non latin ; les termes de pérégrinal, pérégrination désignant le voyageur, le nomade, le non sédentaire…

De ce mot a dérivé le nom de pèlerin ; afin de parcourir de grandes distances et sur tout les terrains quoi de mieux que des chaussures …Pérégrine ! Allez hop ,le moment Culture G est fini, passons au test.

 
 
Test peregrine 11 saucony

Look et design de la Saucony Peregrine 11

Évidement, c’est assez subjectif, mais suffisamment important pour qu’on en parle un peu. C’est la première chose que l’on voit, avant les chiffres. Son look sobre et fin est rehaussé par les lacets aux couleurs contrastés.

Elle n’est pas flashy, et porte pourtant des couleurs, le dosage est bien réalisé. La prédominance de noir sur le mesh est bien en accord avec le logo Saucony en bleu foncé et les variations autour du vert. Un look Agréable !

Caractéristiques Saucony Peregrine

  • Poids 310 g
  • Drop 4 mm
  • Talon 27 mm
  •  

Usage : Pour à peu près tous les usages
Points forts :  Beaucoup, confort, dynamique, polyvalence
Points faibles :  Pas beaucoup

La force du modèle Peregrine de Saucony est son confort allié à sa polyvalence. Chaque année, le modèle est revisité pour offrir de légères améliorations qui vont dans ce sens, et c’est une recette qui marche !

Ce modèle n°11 est donc en accord avec les précédent.Un chausson très confortable avec un laçage qui assure un maintien efficace . Croyez-moi, c’est une chaussure que l’on peut utiliser à la fois pour du long comme pour l’entraînement quotidien. J’ai personnellement déjà fait plus de 500 km avec la paire et elle ne semble que peu usée. Le mesh est plus solide que les versions précédentes et ne présente aucun accro après le test.

Concernant la performance, ce n’est pas le modèle le plus agressif que l’on connaisse. Effectivement le modèle n’a pas ces prétentions, donc son poids est moyen (ni léger ni trop lourd) et le dynamisme est correct. 

 

Test saucony peregrine 11

Test Peregrine 11 en trail

Sur chemin et trail la paire de Saucony Peregrine 11 se comporte plutôt bien. La place pour les orteils permet de corriger la stabilité du pied et d’avoir une bonne proprioception sur les reliefs. Malgré un mesh plus solide, donc moins respirant, la place pour les orteils permet de se sentir à l’aise dans la chaussure même lors d’entraînements par grosse chaleur.

Les crampons sont relativement courts (5 mm), mais efficaces sur terrain mi-gras. Sur terrain très gras, on retrouve la limite d’accroche assez typique des paires de chaussures de trail polyvalente. Sur terrain sec, les crampons font le taff comme on dit !

Notre avis

Cette paire de Saucony Peregrine 11 est un vrai petit cadeau de confort et de polyvalence. On apprécie particulièrement le confort qui permet de la chausser quotidiennement pour les entraînements. Il m’est même arrivé de les enfiler pour aller courir en ville, mais « chut ! », ça on ne le dira pas à Saucony ! 

 

Rédaction et photos : Olivier Crouvizier

Test peregrine 11

Ne partez pas si vite ! Venez découvrir d’autres chaussures running trail dans la section « Testés pour vous ».

Envie de suivre toute l’actualité outdoor en direct ? Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Un commentaire

  1. Saucony est connu pour un mesh pas tres résistant et pas fait pour des pieds carrés et larges !

    Mieux vaut alors les brooks cascadia 16, topo, ou altra existantes toutes en gtx, sauf top qui en mid gtx.

    Les altra lone peak glissent sur le trottoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.