Guy Amalfitano au Canada

 

Le coup d’envoi est donné :

La  Traversée de l’Espoir de Guy Amalfitano au Canada depuis VANCOUVER !

téléchargement

Voilà un peu d’informations sur cette transcanadienne que notre athlète unijambiste réalise , du 14 mai au 06 novembre au Canada.

Guy Amalfitano : une vie de battant
À 17 ans, Guy est amputé de la jambe droite à cause d’une tumeur osseuse. Mais il comprend sur son lit d’hôpital que le cancer n’est pas une fatalité.
En voyant au journal télévisé Terrance Stanley Fox traverser le Canada d’un océan à l’autre, il prend conscience que l’on peut faire face à l’adversité et aller de l’avant. Le sport a toujours fait partie de l’incroyable vie de Guy AMALFITANO.
En 2009, lors d’une séance de ski freestyle, Guy se fracturela 3ème lombaire. Après 6 mois d’inactivité, pour se remettre en forme, il se lance dans la course à pied, ignorant qu’il allait pousser cettediscipline plus loin que personne avant lui. L’exploit de Terry FOX lui revient alors à l’esprit, et décide dès lors de suivre l’exemple de son Héros. Il va courir pour attirer l’attention des médias, et récolter des fonds pour la recherche, enchaînant ainsi les records, en réalisant des performances qui stupéfient tous les spécialistes du sport et de la «physiologie humaine».
Avant la maladie, l’athlétisme le passionnait et plus particulièrement le saut en hauteur, le saut en longueur et le saut
à la perche; disciplines dans lesquelles il excellait. Après l’intervention, Guy se lance dans le ski de compétition. Quelques semaines après l’amputation, il est déjà sur les pistes enneigées, et intègre, quelques mois plus tard, l’équipe de France de Ski. Il participera, entre autres, aux Jeux Olympiques d’Innsbruck en 1984, de Calgary en 1988, et Albertville en 1992.
téléchargement (2)
Le Marathon 2 l’Espoir
En 2011, Guy se lance dans son «Marathon 2 l’Espoir»:
Un tour de France longeant nos frontières sur 4 000 km, traversant 39 départements, pour sensibiliser le plus grand nombre à la lutte contre le cancer. 129 jours de course non-stop sur une seule jambe… Une performance inégalée qui est entrée dans le Guinness Book des Records. Cette première édition a connu un retentissement médiatique important et a permis une collecte de 30 000 euros.
téléchargement (4)
LA TRAVERSÉE DE L’ESPOIR
Été 1980. Le Canada se passionne pour Terry FOX, un jeune athlète de 22 ans, amputé d’une jambe suite à un ostéosarcome, qui a décidé de traverser le pays à la course.
Équipé d’une prothèse, il parcourt chaque jour un marathon. Lorsque Terry FOX se lança dans cette traversée du Canada, son but était de réunir 1 million de dollars pour la recherche contre le cancer. Alors que sa médiatisation prenait de l’ampleur, il décida de tenter de récolter 1 dollar par habitant, soit 25 millions de dollars.
téléchargement (3)
CONTEXTE HISTORIQUE
Le parcours partait de Terre-Neuve pour se terminer à Vancouver.
Pour le symbole, Terry Fox débuta son marathon en baignant sa jambe artificielle dans l’Océan Atlantique (la devise nationale du Canada est «D’un océan à l’autre »). Si une seule équipe télévisée assista à son départ, au moment où Terry atteignait Toronto,
l’engouement médiatique était devenu national puis international.
Une performance surhumaine qu’il est prêt de mener à bout. Mais rattrapé par la maladie, il est contraint d’interrompre son périple à Thunder Bay, après 143 jours et une distance de 5373km. Sa course prit fin le 1er septembre 1980. Son cancer l’avait rattrapé, et il décéda moins d’un an plus tard.
UN IMPACT NATIONAL
De nombreuses rues, écoles et édifices portent aujourd’hui son nom, ainsi que le Mont Terry Fox dans le parc national du même nom en Colombie-Britannique.
En 2010, le comité organisateur des JO d’hiver à Vancouver crée le «Prix Terry- Fox», récompensant l’athlète participant qui aura montré le plus de détermination et de courage.
LE DÉBUT D’UNE AVENTURE
 Ce périple marquera le Canada à tout jamais, et pas seulement : à quelques milliers de kilomètres de là, sur son lit d’hôpital, un jeune homme de 17 ans découvre l’exploit de Terry Fox à la télévision. Ce jeune homme, c’est Guy AMALFITANO. Luttant contre le même cancer, il fut également amputé de la jambe droite.
Il décide alors de suivre l’exemple de Terry Fox, et va courir pour attirer l’attention des médias et récolter des fonds pour la recherche. Il va enchaîner les records, réalisant des performances qui stupéfient tous les spécialistes du sport et de la physiologie humaine.
Peu après son hospitalisation, un réseau de télévision organisa un téléthon en son honneur qui récolta plusieurs millions de dollars.
Terry Fox décéda le 28 juin 1981. Ses funérailles nationales furent diffusées en direct à la télévision.
Le Canada lui a rendu de nombreuses fois hommage, en mettant son effigie sur des timbres et des pièces de monnaie et en le récompensant de nombreuses fois à titre posthume pour son influence et son legs. Son histoire a été racontée dans plusieurs films, romans et chansons populaires.
LA TRAVERSÉE DE L’ESPOIR
35 ans plus tard, désormais recordman du monde de la plus longue distance parcourue sur une jambe sans interruption, mais également recordman du monde de l’ascension la plus rapide de la Tour Eiffel sur une seule jambe, Guy s’est lancé pour 2017 son ultime défi : partir sur les traces de Terry FOX pour lui rendre hommage, en tentant de relier, en courant, la côte Est à la côte Ouest du Canada.
PRÉSENTATION DU PROJET
Agent administratif à la mairie d’Orthez, Guy travaille aujourd’hui au service des marchés publics.
Durant son ultime défi au Canada, Guy rendra hommage à celui qui l’a inspiré depuis toujours, Terry Fox.
Il partira sur les traces du coureur et ira à la rencontre de ceux qui portent son héritage.
De nombreuses personnalités croient déjà en son projet. Son projet est entièrement financé grâce aux dons et à ses partenaires.
Il consiste à traverser le Canada, d’Est en Ouest (Transcanadienne) sur une seule jambe pendant une durée de 6 mois, soit 177 jours consécutifs sans un seul jour de repos, pour un parcours total de 7 600 km, ce qui représente une moyenne journalière de 43 km. Guy partira de St John pour finir sa Traversée à Vancouver. Il pas sera par de nombreuses villes étapes telles que Montréal ou Toronto,C’est donc un défi sportif totalement incroyable que va tenter de relever Guy AMALFITANO.
LE PARCOURS
https://vimeo.com/138296690
PRÉPARATION PHYSIQUE
Guy s’entraîne tous les jours afin de maintenir une condition physique qui lui permettra de venir à bout de ce périple. Il parcourt une centaine de kilomètres par semaine. Guy court à une vitesse moyenne comprise entre de 8 à 9 km/h et utilise des béquilles spécialement
conçues pour la course à pied. Les mêmes béquilles qu’il utilisera pour la traversée.
Il dispose également d’un partenaire médical.
DISPOSITIF TECHNIQUE
Un dispositif technique particulier accompagnera Guy tout au long de son périple. Il est indispensable pour pouvoir relayer, au jour le jour, sur la «toile», les informations, les images de cet incroyable défi.
Ce dispositif servira également au suivi et à la réalisation d’un documentaire. Un camping-car le suivra avec une caméra, des appareils photos, et des supports de communication tels qu’un site web et une page Facebook feront office de relai.
LA TRAVERSÉE DE L’ESPOIR
LES PARTENAIRES
Grâce à son partenaire Solustop, Guy sera géolocalisé en temps réel sur le site web pour que les internautes puisse suivre son parcours depuis la France, Guy ayant un véritable fan club le suivant depuis plusieurs années.
Le camping car qui suivra Guy lors de sa Traversée sera conduit par différentes personnes de l’entourage de l’athlète ou encore des personnes qu’il ne connait pas qui ont eu l’envie de participer à une telle
épopée.
L’ensemble des étapes de la Traversée de l’Espoir est visible sur le site web dédié à ce lien :

téléchargement (1)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *