Tenue EDELI Free Runner : liberté de mouvement

Karl a testé pour Outdoor and News la tenue ultra légère et éco-responsable EDELI Free Runner. Pour les adeptes du running, cette tenue est composée d’un tee-shirt et d’un short. Découvrons-la ensemble, puis la marque française EDELI à travers l’interview de son fondateur. Mais d’abord, place à notre test et notre avis concernant cette tenue running.

Histoire de la marque EDELI

Olivier, le fondateur de la marque, a créé EDELI pour combiner sa passion du running en pleine nature et son engagement en faveur d’un entreprenariat responsable, soucieux d’avoir un impact positif pour la société et l’environnement. Pour Outdoor and News, Olivier s’est prêté au jeu des questions réponses, à lire après le test complet de la tenue Free Runner.

Spécificités techniques de la tenue EDELI Free Runner

Tee shirt technique

  • Ultra léger
  • Traitement anti-odeur
  • Très doux au toucher
  • Zéro étiquette – pas de frottement
  • Sèche très vite
  • Tissu extensible dans 4 directions
  • Grande liberté de mouvement des bras
  • Visibilité à 360 degrés par faible luminosité
  • Protection solaire maximum – UPF 50+
  • Fabriqué en Europe
  • 100% polyester recyclé (issu de bouteilles plastiques recyclées)
  • Coloris H / F : 5 / 5
  • Taille disponible H / F : S à XXL / XS à XL
  • Modèle testé : Bleu lac alpin, avec motifs, homme taille S

Short technique

  • Ultra léger
  • Traitement déperlant
  • Traitement anti-odeur
  • Tissu extensible dans 4 directions
  • Échancrure ajustable pour une grande liberté de mouvement
  • Zéro étiquette – pas de frottement
  • Visible par faible luminosité
  • Poche intérieure sécurisée pour clé ou argent
  • Coupe ample en bas du short
  • Cuissard ou sous-short intégré : non
  • Fabriqué en Europe
  • 88% polyester recyclé / 12% élasthanne
  • Coloris H / F : 2 / 5
  • Taille disponible H / F : XS à XL / XS à XL
  • Modèle testé : Bleu lac alpin uni, homme taille XS

Tee-shirt Free Runner EDELI : technique et léger

J’ai testé le tee-shirt Free Runner de chez EDELI pendant plus d’un mois, sur une dizaine de sortie running et trail running, par beau temps, durant des conditions hivernales, sous la pluie (non, non il n’est pas étanche, mdr …) et également avec mon sac de trail.

Difficile de ne pas être conquis par la qualité de ce tee-shirt technique et élégant. Une fois porté, j’ai été bluffé par la légèreté du Free Runner (seulement 80 g sur la balance en taille S).

J’ai particulièrement apprécié sa coupe ajustée offrant une grande liberté de mouvement et sa bonne évacuation de la transpiration. À coup sûr il jouera parfaitement son rôle avec l’augmentation des températures extérieures et de plus, en cas de sortie pluvieuse, il ne colle pas trop à la peau et sèche très rapidement.

Le tissu composé de polyester recyclé avec les motifs des chaînes des Alpes est magnifique et a priori résistant. En tout cas, pas d’abrasion apparente lors des différentes sorties avec mon sac de trail.

Les deux rappels du logo de la marque sont judicieusement placés et j’adore également sa « découpe » sur le bas arrière du t-shirt, un peu comme sur les tee-shirts de vélo mais en moins long.

Le tissu étant soi-disant anti-odeur, j’ai réalisé 3 sorties sans le laver et effectivement je confirme, pas d’odeur atroce de transpiration ou autre. Enfin, rien de comparable avec un tee-shirt classique sans traitement.

Derniers détails, et pas des moindres, il est UPF 50+, visible par faible luminosité et possède des points réfléchissants sur les côtés.

Libre de tes mouvements avec le short Free Runner EDELI

Évidemment, le short EDELI Free Runner a été testé dans les mêmes conditions que le tee-shirt.

Pour le running (voire le trail), je préfère porter un short court, type athlétisme, près du corps et surtout sans sous-short intégré. Avec le Free Runner, je suis comblé:

  • coupe courte,
  • léger (100 g sur la balance en taille XS),
  • tissu tissé extensible dans les quatre directions
  • et pas de « slip intégré ».

La longueur d’entrejambe et la coupe large sont idéales pour bien laisser les jambes respirer et garantir une liberté de mouvement maximale. Pour accentuer cette liberté, les fentes latérales du short Free Runner sont ajustables à l’aide de petits boutons pressions, le coureur a donc le choix.

Un autre point que j’ai fortement apprécié : la taille élastique sans cordon de serrage. Afin que le maintien soit parfait il faut prendre la bonne taille (ici XS, je prends du S/M généralement) et ainsi pas de frottement du cordon sur le ventre.

Le tissu anti-transpirant en polyester et élasthanne te garde au sec. Il est en plus déperlant, ce qui fonctionne en cas de pluie fine, mais une fois totalement mouillé, c’est comme les autres shorts de running. En revanche, le séchage est assez rapide.

Ce short dispose d’une poche intérieure (sécurisée à l’aide d’un petit bouton pression) au niveau de la ceinture qui permet de transporter sa clé de maison ou de voiture en toute sécurité.

Comme le tee-shirt, le short Free Runner possède des points réfléchissants sur le bas arrière pour rester visible de nuit quand vous courez dans l’obscurité.

Pour ce qui de l’éco-responsabilité, j’espère que EDELI saura relever le défi de supprimer / remplacer les 12 % d’élasthanne par une matière recyclée ou 100 % naturelle, mais à part cela rien à dire.

Notre avis sur la tenue EDELI Free Runner

Je recommande à 1 000 % cette tenue Free Runner à tous les sportifs qui aiment pratiquer le running et courir à l’air libre ou hors des sentiers battus (ou dessus, mdr !).

De plus, si vous faites partie des coureurs qui souhaitent diminuer au maximum leur empreinte environnementale, les produits EDELI sont fait pour vous.

Cette tenue éco-responsable française est de très bonne qualité à un prix tout à fait abordable comparé à ce que peuvent proposer les grandes marques connues (qui ont leur chaîne de production en Asie…).

Je commence à avoir une sacrée collection de t-shirt / short de running et cette tenue EDELI Free Runner entre dans le top 3 sans problème.

Allez la découvrir directement sur l’e-shop de la marque EDELI

Prix de vente : 69 € le t-shirt et 79 € le short.

Interview d'Olivier, le fondateur d'EDELI

Bonjour Olivier, quel est l’origine du nom de la marque EDELI ? D’ailleurs cela se prononce éDELI ou EDéLI ?

La marque se prononce (é)DELI. Pour une raison toute simple, c’est en fait une abréviation d’Esprit DE Liberté.

Au début je voulais appeler la marque esprit de liberté, mais il y a déjà une marque qui s’appelle Esprit qui est très connue, malheureusement pas dans notre domaine ,mais dans un domaine suffisamment proche. Donc je suis parti sur une abréviation mais qui finalement se prononce assez facilement. EDELI, c’est plutôt doux.

L’origine donc, c’est l’esprit de liberté qui est évidemment en lien avec le running, le trail running, les activités (ou même comme la rando) dans la nature. C’est cet esprit de liberté qui se dégage quand on est en lien direct avec la nature et que l’on pratique une activité outdoor.

C’est ainsi que l’idée de la marque a bifurqué vers EDELI car je ne pouvais pas utiliser esprit de liberté. Cela est aussi simple que ça, mais finalement c’est plus court, c’est léger et facile à retenir.

Quel sport pratiques tu le plus souvent ?

Alors, si je remonte loin, j’ai fait pas mal de foot dans ma jeunesse. Puis vers la trentaine, je suis passé plutôt sur la course à pied. J’ai fait pas mal de marathons. Enfin, d’abord des 10 kilomètres, semi-marathon. Comme souvent, on augmente petit à petit les distances. Ensuite, je suis passé au triathlon, jusqu’à l’Iron Man, donc, jusqu’aux longues distances.

Malheureusement avec la COVID, mine de rien, ça a mis un peu un coup de frein. Maintenant je suis reparti dans le sport, mais pour le plaisir et plutôt sur la course à pied.

Il est vrai que je continue à faire un peu de vélo et aussi de la natation, parce que j’aime bien la diversité des sports. Mais à la base, je suis quand même plutôt un coureur, même si j’aime bien cette diversité qu’apporte le triathlon. Je suis donc redevenu davantage un coureur. Je continue  à faire du vélo et à nager à mon rythme, mais beaucoup moins dans le coté compétition comme j’ai pu l’être auparavant.

D’où t’est venue l’idée de créer des vêtements de running ?

En fait, pour moi, tout ce qui est sports d’endurance et en particulier l’outdoor, c’est une passion. Le running, le triathlon, par définition cela se pratique dehors, c’est à dire clairement dans la nature.

J’ai fait carrière pendant 30 ans dans des grandes boîtes. Par exemple, j’ai travaillé pour le groupe SEB, donc rien à voir avec le monde de l’outdoor. Puis, par passion du running, des sports d’endurance en outdoor, et par conviction personnelle, je me suis rendu compte qu’il fallait inventer un nouveau monde du running beaucoup plus éco-responsable.

Je me suis dit : « Il faut changer ce monde du running ». Pas que le monde du running d’ailleurs, mais j’ai choisi en particulier celui-ci avec le désir d’entreprendre et d’apporter du sens dans ces pratiques outdoor.

Évidemment, la partie technique du running est également importante parce que j’ai moi aussi beaucoup vécu tous les problèmes qu’on peut avoir d’inconfort. Mais j’avais une forte conviction sur le fait que l’on peut changer la manière dont on produit, et donc apporter une approche plus éco-responsable. C’est un peu tout cela les ingrédients du mix dans la recette de la création d’EDELI.

Qu’est-ce qui différencie tes tenues des autres ?

Ce que nous essayons de mettre en avant, c’est vraiment l’alliance de la technicité au service du confort du coureur, de la performance des tissus et l’éco-responsabilité.

Aujourd’hui, il y a des marques historiques qui peuvent être très techniques, mais qui sont rarement éco-responsables, voire pas du tout. Ou bien alors l’inverse, des marques éco-responsables, mais peut-être pas suffisamment techniques. Donc chez EDELI, nous essayons de combiner ces deux facteurs, à la fois pour le running et pour le trail running, en conclusion dès qu’on se met à courir.

Et d’ailleurs, nous faisons souvent un mix des deux pratiques. Moi, par exemple, quand je pars de chez moi, je démarre sur la route, puis je passe par un chemin et je reviens sur la route. Ce sont donc vraiment des pratiques hybrides.

Chez EDELI, nous allons faire à la fois des tenues techniques éco-responsables et très confortables pour le running et pour le trail running. Et puis sans oublier une touche d’élégance. Nous sommes une marque française, et une marque française doit apposer sa touche d’élégance. Chez EDELI, nous avons des couleurs naturelles, riches, des coupes esthétiques et ergonomiques.

C’est donc cette combinaison des trois qui est notre marque de fabrique : la technicité, l’éco-responsabilité et la touche d’élégance à la française.

Tu as fait le pari du made in Europe et pas in France. Pourquoi ?

Le design de EDELI est 100 % en France et pour l’instant j’ai fait le pari du made en Europe. Nous cherchons à avoir un équilibre entre les meilleurs tissus au niveau de la technicité, sans être dans une production asiatique, qui on le sait, a un fort impact sur l’empreinte carbone.

Donc a minima, nous avons une empreinte carbone limitée avec une production européenne. Sur les deux 2 premiers modèles, la production du tissu est faite au Portugal et en Italie, et la confection en Lituanie et en Moldavie.

Aujourd’hui, nous avons un contact potentiel avec un fabricant de tissus en France et si à un moment donné l’extension de notre collection peut inclure des tissus français et des productions françaises, nous le ferons évidemment.

Alors que réponds-tu aux coureurs qui disent que le coureur français est trop cher ?

En fait, c’est un choix. Nous avons des produits qui sont plus techniques, plus éco-responsables, avec une touche d’élégance. Cela amène forcément un delta de prix. Il est évident que moins technique sera plus économique.

Chez EDELI, c’est donc un choix, une conviction sur le rôle des entreprises et l’empreinte carbone qu’elles peuvent laisser. Nous sommes conscients que tous les coureurs ne seront pas forcément intéressés, mais on espère qu’une majorité partage cette vision.

Si c’était pour recréer des produits identiques à ce que font déjà les autres marques, c’est-à-dire avec un modèle de production à forte empreinte carbone et à des prix moindres en fait, qu’est-ce que EDELI apporterait de plus ? Nous voulons amener quelque chose de différent, eh oui, il y a un delta de prix que nous assumons.

Comment vois-tu le futur de la marque ?

J’espère que nous percerons dans le sens où il faut changer le monde du running, en tout cas le monde du textile du running. Et EDELI est une des marques qui essaie de changer ce monde à la fois pour l’avenir de cette industrie et puis de manière plus générale, pour l’avenir de la planète.

Il faut que des marques françaises comme nous dans notre domaine, mais aussi dans d’autres, arrivent à grandir pour changer ces modèles dominants. Donc je nous souhaite de réussir.

Aujourd’hui la communication passe beaucoup par les réseaux sociaux. Comme certaines marques vas-tu / veux-tu développer une communauté d’ambassadeurs ou de personnes qui seront les égéries de la marque ?

Forcément les réseaux sociaux c’est évident. Les coureurs sont tous des passionnés, et le réseau social est un moyen finalement d’échanger entre passionnés, avec des personnes qui ne sont pas forcément à côté de chez vous, qu’on ne connaît pas forcément, pas forcément dans notre club, dans notre village ou dans notre ville. Nous partageons la même passion, c’est cela qui crée ce lien unique.

Donc oui, c’est avec une communauté de personnes qui partagent notre passion, nos valeurs et notre vision qu’il faut changer un petit peu ce modèle dominant et amener des produits plus durables, plus éco-responsables.

Un mot ou une phrase synonyme de EDELI ?

L’esprit de liberté est dans notre nature, c’est notre « tagline ». Évidemment avec un double sens : dans notre nature, parce que comme coureur, comme femme ou homme, c’est dans notre nature, et parce que, que l’on court en forêt près d’un lac, sur une petite route de campagne ou même près du Rhône à Lyon, nous en avons tous besoin de ce grand moment de respiration où on se sent libéré, libre.

Une dernière question : votre logo c’est un bouquetin ou un chamois qui est représenté ? Et sa signification ?

Le logo représente un bouquetin. Si je reviens sur l’histoire de la marque et cet esprit de liberté qui est donc devenu EDELI, comme souvent dans une aventure entrepreneuriale, il y a des moments où tu rencontres quelqu’un et tu franchis une étape.

J’ai commencé à travailler avec une designeuse qui s’appelle Lucie qui est basée aux Houches. Moi j’adore Chamonix et quand on travaillait ensemble sur le nom de la marque et sur la première collection, nous cherchions le symbole de l’esprit de liberté. Et en étant aux Houches, le bouquetin nous est apparu comme une évidence. Souvent sur les courses de l’UTMB tu aperçois des bouquetins proches des traileurs.

Avec Lucie, nous nous sommes dit, qu’en fait le bouquetin c’est vraiment le traileur ultime parce qu’il vit toute l’année dans la montagne. Il est plus adroit que le meilleur de tous les traileurs. Il est capable de monter des pentes abruptes (quasi verticales) sans difficulté. Il a des grandes cornes et ce côté un petit peu fier qu’on aime bien. Et puis nous l’avons allégé d’un point de vue graphique, nous l’avons coupé au milieu pour lui donner quelque chose d’unique.

Il est paré de rouge comme le drapeau de la Haute-Savoie. Nous sommes même allés dans le détail du pantone de la Haute-Savoie et de la Savoie. Et comme il est coupé au milieu en blanc, cela bien symbolise l’attachement à la région alpine de la Haute-Savoie.

C’est ainsi qu’est né le petit bouquetin et tous ces petits clins d’œil sont donc à l’origine de EDELI et de la création de la collection aux Houches près de Chamonix.

Je te remercie Olivier, veux-tu rajouter quelque chose ?

Nous avons lancé notre première collection fin janvier. Nous avons imaginé comment créer des vêtements qui s’adaptent le mieux à la pratique des coureurs. Nous avons conscience aujourd’hui qu’il y a deux grands types de pratiques qui sont le running d’un côté et le trail running de l’autre.

La grande différence que je ferai entre le running et le trail running, (même s’il y a des pratiques hybrides, puisque tu peux partir d’un chemin vers une route et inversement), c’est par exemple, le port d’un sac à dos / de trail dans un cas et normalement pas dans l’autre. Puis il y a la technicité du terrain, le dénivelé, l’environnement de course qui va être différent entre le bitume et les chemins, comme pour les chaussures. Il y a donc des différences à apporter sur les vêtements.

Pour le running, on est conscient aussi que dans la vie des coureurs il n’y a pas forcément le temps de caser une heure pour aller courir. Ce n’est pas toujours évident à planifier dans la semaine. Nous avons donc conçu des vêtements confortables et les plus légers possible pour les sessions au quotidien, bien évidemment éco-responsable et symbolisant l’ADN de EDELI.

Free Runner est le nom de la première gamme que nous avons lancée. Free pour légèreté et confort optimal. Sur notre e-shop nous avons de nombreuses tailles disponibles, nous avons analysé tout ce qui nous semblait important en termes de technicité pour ajouter du confort.

Chez EDELI, nous voulons que la session de course à pied soit la plus agréable possible. Car quand on court finalement, on veut presque oublier ce que l’on porte et se concentrer sur la course, l’environnement. Tu l’auras compris technicité au service du confort est la philosophie de la première gamme.

En parallèle, nous sommes en train de créer une gamme pour la pratique du trail running. Par exemple un short 2 en 1 avec un cuissard composé de 5 poches, une poche tunnel à l’arrière, etc. Pour le tee-shirt, nous travaillons actuellement sur un tissu léger et très confortable beaucoup plus compatible au port de sac sur des longues distances et longues durées où le risque d’abrasion est accru.

Dans le futur, il y aura donc 2 gammes de vêtements disponibles.

 

Rédaction et photos : Karl

Ne partez pas si vite ! Et si vous veniez découvrir d’autres produits de sport outdoor dans notre rubrique « Testés pour vous » ?

Et pour suivre l’actualité d’Outdoor and News en direct : rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *