La Diagonale des Yvelines passe au 100 km

C’est une autre Diagonale qui se positionne dans le calendrier des ultra-traileurs, celle des Yvelines. La traversée du département 78 du nord au sud se déroule le samedi 2 avril 2022.

C’est la 3e édition de la Diagonale des Yvelines et pour la première fois, l’organisation propose un 100 km pour découvrir encore plus l’aspect nature à l’ouest de l’Ile-de-France. L’événement propose 3 distances : 20, 50 et 100 km.

“Le vrai trail, c’est partir à l’aventure”

C’est donc une belle balade qui attend la centaine de coureurs sur le 100 km avec une traversée du nord vers le sud. Au départ de Breuil-Bois-Robert, les participants partiront à 6h du matin pour rejoindre Rochefort-en-Yvelines. Sur le chemin, pas énormément de dénivelé, “seulement” 1 200m mais ce ne sera pas si simple explique l’organisateur de la course et président de l’association AAA Aventure (organisateur de l’événement) Alain Pelosse. “C’est vrai qu’il ne faut pas venir chercher de dénivelé sur cette course mais il y a bien d’autres difficultés pour les coureurs. Les barrières horaires sont très exigeantes car la première partie de course devra se faire avec une moyenne minimum de 8km/h donc ça impose de savoir courir. C’est très roulant et il y a peu de moments pour récupérer.”

Certains passages pourraient surprendre les participants. “Il y a une succession de dénivelé positif avant le 50e km et aussi beaucoup sur les 20 derniers kilomètres” poursuit Alain Pelosse. Pour lui, la Diagonale des Yvelines est la base du trail. “Le trail, c’est partir à l’aventure, en allant d’un point A vers un point B.” Pour ne rien arranger, le terrain devrait être boueux et piégeux avec des traversées de rigoles et d’étangs

Photo : Diagonale des Yvelines
Photo : Diagonale des Yvelines

95 % de sentiers

Les Yvelines, ce n’est pas que Paris, et cette course le prouve avec une grande diversité de secteurs dans des milieux naturels.

Pour les participants des trois courses, il sera possible de découvrir en autre la forêt de Rambouillet et c’est un bonheur pour tous confirme Alain Pelosse. “Pour le 100km, il y a presque 80% de forêt domaniale de Rambouillet, c’est très nature et on a du mal à croire qu’on est à seulement 50km de Paris.”

C’est aussi un moyen de découvrir le département pour Nicolas Clerc, traileur confirmé de 42 ans,  habitant les Yvelines. “Cette course permet de découvrir et redécouvrir le 78 car beaucoup d’endroits sont inconnus.”

Pour participer à l’épreuve, des dossards sont encore disponibles sur le site de la Diagonale des Yvelines.

Être finisher se mérite

Nicolas Clerc est finisher de nombreuses courses d’ultras comme la Diagonale des Fous, l’UTMB, les Templiers et le GRP, pourtant, venir sur la Diagonale des Yvelines, c’est toujours un vrai challenge. “L’année dernière j’étais sur le 80km (remplacé cette année par le 100km), j’ai terminé en 8h30 environ mais la vraie difficulté c’est de courir tout le temps. De toute façon, sur une course comme celle-ci, si on veut que ça passe vite, il faut courir.”

Cette année, il sera sur le 100km en guise de préparation pour un enchaînement UTMB – Diagonale des Fous en fin d’année.

DR
Nicolas Clerc / Photo : DR
Nicolas Clerc / Photo : DR

“Les Yvelines ce n’est pas Paris”

Un trail qui se veut également très familial avec 500 coureurs environ sur les trois courses. Pour Nicolas Clerc, c’est idéal. “Il y a des bénévoles partout sur les sentiers, toujours un mot sympa de leur part même si on ne connaît pas les gens.”

Ce sera aussi l’occasion de dynamiser le territoire avec la participation de nombreuses associations locales, Alain Pelosse. “Le but c’est de mettre en avant le territoire, il y aura environ 120 bénévoles le jour J donc c’est une grosse implication.

Il y aura aussi des enfants en situation de handicap qui vont participer à la fête.”

Le Programme du samedi 2 avril : 

Départ du 100 km à 6h depuis Breuil-Bois-Robert.

Départ du 50 km à 13h depuis les Étangs de Hollande.

Départ du 20 km à 15h depuis Clairefontaine-en-Yvelines.

Pour chaque distance, une navette sera à disposition des participants deux heures avant les départs depuis le site d’arrivée à Rochefort-en-Yvelines.

Il est encore possible de s’inscrire pour participer à le troisième édition de la Diago

 

Rédaction : Julien Frenoy

 

Envie de découvrir d’autres événements outdoor ? Consultez la rubrique « Récits ».

Et pour suivre toute l’actualité des sports nature en direct, suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.