Des nouvelles de Renaud Rouanet

Bonjour,
Voici enfin venu l’heure tant espérée de vous écrire quelques bonnes nouvelles « sportives » !
Depuis début mars, et ma dernière aventure sur le plus long ruban blanc (un plus vert que d’habitude cette année) de la fameuse GTJ 200, nous avons tous vécu une période troublante, qui je l’espère, ne vous a pas été trop dommageable. 
Comme beaucoup, cet « épisode » de notre histoire m’a permis de me questionner sur notre façon de vivre « avant » et sur celle que nous devrions avoir « après »…
Sportivement parlant, j’observe que notre discipline, le Trail Running, qui, dans ses valeurs historiques prônait une pratique de nature respectueuse et proche de l’environnement avec une certaine sobriété, à tendance à s’être fortement éloignée de ce chemin idéal durant cette dernière décennie. Et j’avoue, moi le premier m’y être fait piéger.
A l’image de Xavier Thevenard, qui par sa décision de ne plus prendre l’avion pour participer à une course à l’avenir, nous ouvre la voie de la sagesse, j’aspire à modifier ma pratique sportive, afin de réduire au maximum mon impact sur la planète. Cela peut paraître dérisoire, mais je crois à la théorie du colibri…
Aujourd’hui, l’éclaircie qui s’annonce à l’issue de cette période trouble, me laisse l’espoir de rebondir, sportivement parlant sur deux courses estivales :
La première, l’Oisan Trail Tour (86 km/4800 m+, 18-19 juillet), sera l’occasion de remettre un dossard et surtout faire une belle sortie longue en montagne avec les copains, pour préparer la seconde…
La seconde, n’est autre que la fameuse Échappée Belle et ses 150 km pour 11500 m+ (21-23 août).
Un sacré morceau d’aventure qui traverse toute la chaîne de Belledonne de Vizille à St Pierre d’Albigny. 
Si d’ici là, il n’y a pas de nouvelles restrictions et que ces événements puissent se faire, cela devrait être des éditions particulièrement relevées cette année, avec la réorientation de beaucoup de coureurs « élites », vers les rendez-vous maintenus. 
En attendant, l’entraînement se poursuit au quotidien, avec de belles balades en montagne ‍et de nombreux kilomètres de « vélo boulot » ! 
Prenez soin de vous et au plaisir de vous retrouver, avec ou sans masque… 
Renaud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *