Roberto Rivola et le MDS

Outdoor and News est parti à la rencontre de Roberto Rivola, traileur et participant au Marathon Des Sables, le fameux MDS.
 
Nom : Rivola
Prénom : Roberto
Profession : Responsable de la communication auprès de l’Office du tourisme de Engadine St. Moritz
Âge  : 60

 

Un rituel en course : Définir le prochain objectif à atteindre: une pierre, un col, un points d’assistance
 
Une qualité : Penser positif
 
Un défaut : Essayer de comprendre les autres, parfois il faudrait y renoncer après un moment.
 

Roberto Rivola, quel est ton meilleur souvenir en course ?

Les sols couverts de sel dans le désert de l’Atacama, qui m’ont rappelé la première neige sur mes montagnes – dommage qu’on avait plus que 40 degrés …
 

Ton pire cauchemar ?

Essayer de courir la nuit dans le brouillard et dans une tempête de neige, ce qui m’est arrivé l’été passée au Swiss Peaks 100 miles

Ta course rêvée ?

J’aimerais retourner dans le désert de l’Atacama.

Depuis quand fais-tu du trail ? Où cours-tu ?

J’ai commencé à courir en montagne depuis une trentaine d’année (bon, quand j’étais enfant je courrais aussi sur les sentiers, en ce sens je traile depuis toujours !). En vivant en Engadine, je peux pratiquer plusieurs sports en altitude pendant toute l’année.
 

Pourquoi le Marathon des Sables ?

J’accompagne une copine. 

Est-ce ta première participation ?

Première participation au MDS, 10ème course en étapes. 

Merci à Roberto Rivola pour cette interview.

Rédaction : Julien Frenoy

 

Venez découvrir d’autres acteurs du milieu outdoor, renommés ou anonymes, dans la rubrique « À la rencontre de ».

Et pour connaitre toute l’actualité en direct de vos sports outdoor : abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.