Montre GPS Coros Pace 2 : le test running

Coros est une marque de montres de sport très jeune dans le monde de l’outdoor, mais elle fait beaucoup parler d’elle. Le premier produit Coros est sorti en Septembre 2016 (casque LINX Smart Cycling) et la première montre GPS sortira 2 ans plus tard en Mai 2018: le modèle Pace. Dans ce test, c’est la version 2 de cette montre que je vais tester pour vous, la Coros Pace 2 (date de sortie août 2020).

Fiche technique de la montre Pace 2

  • Cardiofréquencemètre : analyse du rythme cardiaque au poignet
  • Suivi de plus de 200 activités : running, cyclisme, natation, haltérophilie etc.
  • Carte thermique musculaire : aperçu de l’activité de chacun des groupes musculaires
  • Détection automatique des disciplines
  • GPS, GLONASS, Beidou
  • Altimètre, baromètre, boussole, accéléromètre, gyroscope
  • Étanchéité : 5 ATM (50 mètres)
  • Molette de navigation : ergonomie
  • Affichage des notifications : SMS, appels, mails, événements…
  • Mode nuit : rétro éclairage constamment actif et luminosité adaptée
  • Autonomie : 20 jours pour une utilisation classique, 30 heures avec le GPS et 60 heures en mode UltraMax
  • Bluetooth, ANT +
  • Écran transflectif 240 x 240 (64 couleurs)
  • Verre Corning Glass
  • Dimensions : 42 x 42 x 11.7 mm
  • Poids : 35 g
  • Bracelet en silicone
  • Prix: 199 €

Déballage et configuration

Quand je sors la montre de sa boîte minimaliste, la première impression que j’ai est d’avoir un jouet entre les mains. En effet, la Coros Pace 2 est petite, très légère et avec une conception en plastique.

Je suis habitué aux montres Garmin haut de gamme et ça n’est clairement pas la même chose avec ce modèle plutôt « entrée de gamme ».

Attention, je ne suis pas en train de dire que les montres Garmin sont de meilleure facture ! Il faut comparer les montres à gamme équivalente, et je suis sûr que les modèles haut de gamme Coros ont des constructions équivalentes aux modèles Garmin (idem pour les modèles entrée de gamme Garmin qui font eux aussi « jouet »).

Une configuration simple

La montre doit être connectée à un téléphone via l’application Coros pour pouvoir profiter pleinement de toutes les fonctionnalités.

L’appairage entre la montre et le téléphone est d’une grande simplicité (bravo !). Il suffit de lancer l’application sur le téléphone, puis de scanner le QR code qui apparaît sur l’écran de la montre quand on l’allume pour la première fois. Redoutable de simplicité et d’efficacité….

Une fois l’appairage fait, on peut configurer la montre via l’application. Là aussi, tout est très bien pensé et ultra simple, rien à voir avec le concurrent où je trouve que rien ne coule de source.

J’ai pu paramétrer mes différents écrans pour chaque sports en 5 minutes chrono. C’est vraiment très appréciable.

Navigation

Pour naviguer dans la montre, il n’y a que 2 boutons:

  • un bouton classique qui fait office de bouton retour dans les menus ;
  • un bouton avec molette intégrée. Il est possible d’appuyer sur le bouton pour valider ou d’utiliser la molette dans un sens ou dans l’autre pour naviguer dans les menus.

C’est la marque de fabrique de Coros car tous les modèles sont équipés de ce système. C’est un peu déroutant au début et il faudra s’y habituer. En statique, ça n’est pas spécialement gênant. Mais pendant une activité, je doute que la molette soit plus pratique qu’un simple bouton. Nous verrons cela pendant le test terrain…

Test de la montre de sport GPS Coros Pace 2.

Test terrain de la Coros Pace 2

Une fois la montre au poignet, on ne la sent pas, tellement elle est légère.

Le bracelet en silicone est très bien pensé. Il peut être détaché sans aucun outil, mais reste malgré tout très sécurisé. Une bonne chose pour ceux qui aiment changer de bracelets régulièrement. Aucune raison de perdre la montre une fois qu’elle est fixée.

Configuration et boutons

Quand vous avez chaussé vos running et que vous êtes prêt(es) à partir courir, 3 options de configuration s’offrent à vous :

  • Sortie libre.
  • Sortie avec création d’intervalles simples directement depuis la montre (ex : 25’E + 12×30/30 + 10′ retour au calme).
  • Sortie avec entraînement 100 % personnalisé via l’application.

J’ai pour ma part utilisé les 3 options, et tout fonctionne très bien. Une fois les écrans d’activités configurés, vous pouvez afficher celui qui vous intéresse. Et vous pouvez bien sûr changer en cours de séance.

De base, la montre a un système de verrouillage des boutons, ce qui est une bonne chose dans certains sports comme la natation en eau libre, type triathlon. Cela arrive très souvent dans la bagarre des départ triathlon que quelqu’un appuie sur votre montre et arrête le chrono ou lance le sport suivant.

Ici, pas de risque, car il faut appuyer sur le bouton molette et tourner celle-ci pour que la montre se déverrouille. Cette option est paramétrable et on peut bien sûr l’enlever.

Comme je le disais plus haut, je n’étais à priori pas convaincu par la molette pendant une activité et mon impression s’est vérifiée. En courant ou en faisant du vélo, je ne trouve vraiment pas pratique le fait de devoir tourner la molette, soit on tourne trop, soit pas assez… Je trouve cela beaucoup moins pratique qu’un bouton sur lequel on appuie. J’ai fait plusieurs sorties en me disant qu’il fallait s’y habituer, mais je n’ai jamais été convaincu.

Données GPS de la Pace 2

Pendant la pratique, je n’ai pas constaté d’anomalie au niveau du GPS. J’ai couru à chaque fois avec ma montre Garmin et la Coros pour pouvoir comparer leurs données. Sur toutes mes séances, il y a eu de légers écarts entre les 2 montres sur la distances, les allures moyennes ou allures des circuits. Il m’est impossible de dire laquelle est la plus juste.

L‘écran de la montre est agréable à lire. Je regrette juste que sur chaque écran, le champ tout en bas sur fond noir soit si petit. C’est presque impossible de lire une info dessus.

Je ne sais pas pourquoi ils ont fait ce choix. Déjà, le fond noir n’est pas idéal, mais en plus avec cette taille si petite, ce champ de données ne sert à rien au final. J’ai essayé de le modifier, de le supprimer, mais je n’ai pas réussi (c’est peut être faisable, mais je n’ai pas trouvé).

Autre petit point négatif, c’est le mode vibration de la montre soit d’autolap, soit de fin de circuit sur une séance programmée, soit pour annoncer une notification. Bref, à chaque fois que vous souhaitez que votre Pace 2 vibre, elle le fait, mais c’est beaucoup trop léger. En statique, on sent bien la vibration. Mais en plein effort en courant ou avec les vibrations sur le vélo, on ne sent rien. J’ai raté des départs ou des fins de circuits parce que je ne l’ai pas senti vibrer. Et comme je cours avec des écouteurs je n’ai pas entendu l’alerte sonore non plus. Un peu dommage…

Pour le reste je n’ai pas rencontré de problèmes. La liaison GPS est bonne, bien qu’un poil longue pour le capter en début de sortie (entre 40 et 50 s).

Quand j’ai fait des séances programmées (mis à part le problème de vibration), tout s’est très bien passé.

La montre Coros Pace 2 dispose également d’un mode  «piste ». Mais je n’ai pas pu le tester, car la piste était fermée à cause de la covid. Il semblerait que dans ce mode, on annonce que l’on court sur la piste, on configure le couloir dans lequel on court et la montre détecte automatiquement les tours effectués, augmentant d’autant la précision de mesure de distance. Personnellement, je n’utilise jamais le GPS quand je cours sur piste, car je trouve que les distances sont toujours erronées quand on tourne en rond. Je fais toujours des laps en manuel et je contrôle mes temps de passage. Ainsi, pas d’erreur possible.

Coros Pace 2 : mon avis

À ce prix là (199 €), il n’y a pas à hésiter si vous devez acheter une montre de sport GPS. Elle fait le job et chez la concurrence, vous n’aurez rien d’aussi complet pour ce tarif.

Avec tous les sports proposés et surtout le mode Triathlon, donc natation en piscine et natation en eau libre, le rapport qualité/prix est imbattable.

Pour ma part, je ne choisirais pas ce modèle de montre si je devais en racheter une. Je la trouve trop petite, de fabrication trop légère, mais un modèle Coros plus haut de gamme, pourquoi pas.

Mon autre « frein », c’est de quitter la communauté Garmin qui est devenue comme un réseau social. On a les copains sur Garmin connect. On discute, on commente les sorties des uns et des autres, etc. et ça, c’est quelque chose qui me manquerait si je devais choisir Coros comme montre unique. C’est donc très personnel et absolument pas lié à la marque en elle-même ou à la qualité des produits, mais bien à la communauté qui s’est développée à côté.

L’autonomie est très bonne avec 30 h en mode GPS et jusqu’à 60 h en mode ultra max. Elle conviendra donc à la plus grande majorité des sportifs outdoor.

Points positifs :

  • Le prix
  • Le poids
  • La bonne autonomie
  • L’application Coros ludique et simplissime

Points négatifs :

  • Pas de plateforme communautaire web
  • La molette difficile à utiliser en plein effort
  • La vibration trop faible pendant l’effort
  • La qualité de fabrication un peu « cheap »

 

Rédaction et photos : Paulin

 

Venez découvrir de nouveaux accessoires outdoor dans notre rubrique « Testés pour vous ».

Pour suivre toute l’actualité d’Outdoor and News, abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *