Suprabeam Q2r : une lampe torche ultra-compacte et légère, pour un éclairage à volonté

Quand on pratique un sport outdoor, on a souvent besoin d’une lampe torche, surtout lorsque les journées raccourcissent. Anne a testé pour Outdoor and News la lampe LED Suprabeam Q2r. Caractéristiques, test sur le terrain et avis, elle vous dit tout dans cet article.

Test outdoor de la lampe Suprabeam Q2r, une lampe étanche, puissante et compacte.

La marque, surtout connue des professionnels, à qui elle s’adresse en priorité, nous a fait parvenir sa lampe torche taille mannequin, conçue pour un usage très « pratico-pratique ». Elle est  vendue sur son site au prix de 105,60 €.

Suprabeam, une marque danoise en pleine embellie

©Suprabeam est une marque danoise née en 2001 d’une excroissance de la société Steiner, fabricante de pneumatiques, fondée quelques années auparavant.

L’entreprise, qui connaît depuis 4 ans une hausse continue de ses chiffres, est spécialisée dans la création d’éclairages high tech : lampes torches, frontales et lampes de travail, destinées prioritairement aux professionnels, ainsi qu’aux pratiquants d’activités extérieures.

Sa gamme frontale est soutenue sur les réseaux sociaux par Arthur Joyeux-Bouillon, athlète savoyard prometteur de la team Compressport, arrivé 3e de la TDS cet été.

Ambassadeur Suprabeam

L’objectif de la marque : proposer des produit hautement technique et design à un prix compétitif.

Suprabeam Q2r : format mini, éclairage maxi

C’est une lampe au look miniature : elle tient dans une main fermée ou dans une poche de jean, pour un poids tout aussi menu – 67 g, une plume. Une légère pression sur un bouton en silicone à l’arrière du socle permet de l’activer. L’angle du faisceau est réglable, entre 10 et 70 °, il suffit pour l’ajuster de faire coulisser la tête de lampe.

Un test de nuit dans mes combles a montré une réelle qualité de luminosité – 450 lumens. La variation du rayon est utile lorsqu’on cherche quelque chose de précis dans l’obscurité  (« Mais où est donc le disjoncteur ? »).

La lumière, intense, n’est pas éblouissante.

Autre avantage, la lampe torche Q2r est rechargeable grâce à un cordon adaptable à n’importe quel port USB (voiture, ordinateur, accu de secours). Je n’ai cependant pas eu le loisir de tester la batterie, car je ne suis pas encore parvenue à épuiser sa charge.

Elle se range dans un petit étui en cuir qui peut se fixer sur la ceinture, ou bien sur un socle.

Elle est également étanche.

Autre qualité : sa garantie de 5 ans.

Bref, pour sa taille et son poids, c’est donc une lampe LED performante, très « pratico-pratique ».

Etui lampe torche supra beam

Atouts et mérites

La lampe est vantée par ©Suprabeam comme étant un objet durable.

Je suis dubitative devant la soi-disant durabilité promise actuellement par toutes les marques. Nous sommes d’accord que promouvoir tous ces nouveaux objets n’est pas, en soi, durable. Mais business is business, green ou pas.

Durable, je dois admettre cependant qu’elle tend à l’être, car rechargeable, dotée d’une batterie au lithium, réputée « batterie durable » (encore un oxymore). Durable aussi, puisque composée de plusieurs éléments échangeables en cas de détérioration – jeter la lampe n’est pas inéluctable, argument de poids il est vrai.

Les moins 

Peu de choses à reprocher finalement à la lampe Suprabeam Q2r, si ce n’est, en annexe, une ouverture de boîte qui fut un véritable corps à corps et reste une énigme. Sans le secours d’outils perçants et coupants, je n’y serai pas parvenue.

Pourquoi, au fond, je n’en ai pas vraiment besoin

 

C’est donc un test globalement positif.

La question est : en ai-je besoin ?

Si vous lisez cet article, vous êtes probablement comme moi un pratiquant d’activités outdoor, a priori détenteur d’une frontale de qualité, qui n’a certainement rien à envier à cette lampe torche, mais a l’avantage d’être fixée sur le front et de libérer les mains. Si de la même manière que moi vous utilisez aussi la frontale au quotidien, et ne voyez pas le bien-fondé de multiplier les objets, alors acquérir cette lampe n’a pas vraiment d’intérêt.

Je serais donc davantage tentée par l’essai d’une frontale de la même marque.

Je pense éventuellement la laisser dans ma voiture, on ne sait jamais, en cas de pépin nocturne…

Rédaction : Anne Gouezin (www.laplumedanne.fr)

Crédit photo : @Suprabeam

Pour découvrir les produits Suprabeam : https://www.suprabeam.fr

Page Facebook: https://www.facebook.com/Suprabeamfrance

Instagram: https://www.instagram.com/suprabeam_france/?hl=fr

 

Besoin de produits pour vos sports extérieurs ? D’autres articles outdoor sont à découvrir dans la rubrique « Testés pour vous ».

Pour suivre l’info outdoor en direct : abonnez-vous à nos pages Facebook et Instagram !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *