Collant Brooks Streaker Tight : chaleur et liberté de mouvement

legging running homme noir Brooks Streaker Tight

Pour courir à l’aise, le legging de running est devenu un incontournable. Oui, mais qu’en est-il par temps froid ? Outdoor and News a diligenté Anne, notre nouvelle collaboratrice, pour un test hivernal du collant Brooks Streaker Tight. Découvrez les caractéristiques de ce legging, la marque Brooks, son test sur le terrain et son avis. Frileux s’abstenir !

Tester un collant en décembre, un bizutage ?

Recevoir mi-novembre un collant de running à expérimenter, à Grenoble, en pleine vague de froid… Je suis tentée d’y voir un message de ma boss, en mode : « ma cocotte on va voir si tu as la trempe des Jurassiens, soit tu testes quel que soit le temps et tu annonces même que tu as trop chaud, soit tu remballes tes crayons ». Une sorte de baptême du feu… 

C’est qu’elle court pieds nus au petit matin sur sa colline enneigée, la Jurassienne…

Par chance, à l’ouverture du colis, c’est une taille homme, et il sied parfaitement aux jambes de mon cher et tendre. Je me contenterai donc de faire suiveur, bien emmitouflée.

Le collant Brooks Streaker Tight : classique et technique 

Collant de running technique, l’article est de couleur noire unie, taille S. D’après la présentation, son confort est garanti par des genoux préformés et des coutures plates. C’est un vêtement décrit comme « seconde peau », évacuant l’humidité grâce à sa matière technique drylayer.

L’esthétique du collant est très classique, pas de fioritures (pas évident de mettre en avant la marque Brooks sur la photo, celle-ci étant juste signalée en petites lettres grises, au-dessus de la cheville). Les finitions sont parfaites.

Le legging Streaker Tight dispose d’un cordon de serrage au niveau de la taille, pour un meilleur ajustement. 

Run Happy cordon legging Brooks Streaker tight
Logo collant running Brooks Streaker Tight

Brooks : la promesse de courir heureux ?

La marque Brooks, multinationale centenaire, autrefois spécialisée dans la chaussure, se consacre depuis 2001 aux produits running.

Elle propose aujourd’hui, outre les chaussures, du textile et des accessoires. Elle a constitué pour sa promotion une équipe de 225 runners en 2020, ambassadeurs de la marque, la « Run Happy Team ».

Run happy Brooks
Source : brooksrunning.com

Contexte du test : un coureur exigeant, une météo hivernale.

L’enquête est donc menée par ma moitié, coureur toute l’année, skateur affûté l’hiver. 

Dans un premier temps, il choisit de mettre à l’épreuve le legging Streaker Tight par temps relativement froid (5 °C) et humide (brume sur les berges de l’Isère) lors d’une sortie running, puis par temps glacial sur les pistes de ski nordique du col de Porte en Chartreuse, par – 5 °C. 

Mon coureur testeur est exigeant en matière de textile, craint le froid, et, sa pratique étant intense, il apprécie le confort. Il prête une attention particulière à la qualité des produits sportifs qu’il choisit. 

Test du collant Brooks Streaker tight en ski nordique
pistes de ski nordique du col de Porte en Chartreuse

Test du Brooks Streaker Tight : un examen globalement réussi

Les plus

Le collant taille parfaitement, ni trop long ni trop court, ne compresse pas — mon athlète mesure 1 m 68 pour 64 kg (mesdames, gardez votre sang-froid, il n’est ni à tester ni à vendre).

Si le tissu semble un peu fin au premier abord, il se révèle redoutable pour maintenir la chaleur du corps et protéger efficacement contre le vent (le premier test s’est fait par vent froid de face, ce fameux vent du nord qui terrasse les Grenoblois les plus aguerris l’hiver). Ce constat a motivé le test suivant. Un collant chaud et souple, c’est précisément ce que recherchent les pratiquants réguliers de skating.

Les promesses annoncées sont tenues : effet seconde peau, coutures invisibles, légèreté, sensations très agréables en mouvement, respirabilité, et, par-dessus tout, chaleur.

Si mon testeur a bien ressenti le froid au niveau des mains et du haut du corps dans la combe du col de Porte au petit matin, la chaleur lui a semblé remarquable au niveau des jambes, confirmant sa première impression. 

Malgré l’épreuve de la première gamelle, le tissu n’a pas bougé. Ni après lavage. C’est donc un produit qui semble solide et fait pour durer.

Bref, le collant Streaker Tight s’oublie. Il paraît d’excellente qualité, et c’est exactement ce que l’on attend de ce type de produits techniques, dont le prix n’est pas le plus bas de la gamme.

Le petit plus : notre chat a particulièrement apprécié le confort des jambes de son maître et s’y est installé d’autorité pour une longue sieste de récupération en binôme.

Arrière collant de running Brooks Streaker tight
Le collant Brooks streaker tight idéal pour courir

Les moins

Le cordon de serrage n’est pas là pour rien, le collant a en effet une fâcheuse tendance à glisser et tomber.

En cas de besoin naturel pressant, par temps froid, l’exercice pourrait s’avérer laborieux. Sur un ultra-trail, on imagine l’exploit : faire un nœud correct, passés les 120 km et 8 000 m de D+, alors que le cerveau a perdu la quasi-totalité de ses neurones, sans assistance. Pourquoi ne pas avoir privilégié le maintien par ceinture élastique ?

Si la poche arrière est pratique pour y glisser une clé en entraînement court, elle est cependant trop petite pour loger l’indispensable portable — et son attestation numérique de déplacement.

Autre détail, le textile n’affiche aucun dispositif réfléchissant favorisant la bonne visibilité du coureur la nuit. Quelques traits de couleur seraient aussi certainement appréciés par le joggeur des bois, qui craint le chasseur en automne.

En résumé : un collant qui tient ses promesses, mais mériterait quelques améliorations.

Globalement, le legging Brooks Streaker Tight est conforme à sa présentation. C’est un collant ultra confortable, capable de maintenir une température corporelle idéale par temps froid. Le détail du cordon de serrage représente cependant un élément à améliorer. Personnellement, nous hésiterions fortement à le porter dans le cadre d’une compétition, ou lors d’épreuves d’ultra-endurance, mais il va être très utile pour les séances courtes et les sorties skating.

NB : À l’instant où j’écris ces lignes, le collant est en rupture sur le site de Brooks. J’ai donc sollicité le service client afin de les interroger sur une date éventuelle de remise en disponibilité. La réponse m’a un peu déçue, je l’avoue, puisqu’on me conseille… de regarder régulièrement sur le site… À la veille de Noël, il est un peu regrettable de ne pas disposer d’informations plus précises. 

Rédaction et photos : Anne Gouezin

Chat qui dort sur un collant running Brooks Streaker tight

Vous souhaitez découvrir d’autres vêtements de sports outdoor ? Consultez nos autres tests dans la rubrique « Textiles ».

Pour ne rien manquer de l’actualité outdoor, rendez-vous sur nos pages Facebook et Instagram !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *