Sélectionner une page

Jour 3

Réveil matinal puisque la journée s’annonce longue, mêlant culture et sport, un beau programme en perspective ! Qui parmi vous peux se vanter d’avoir visité un moulin ? Personne ? Maintenant, je peux le dire, j’ai visité un moulin. Je ne parle pas du moulin actionné par l’eau et qui ne sert que pour les touristes, je parle d’un vrai moulin fabriquant des tonnes de farines à l’année. Le but de cette visite est de nous montrer que la « Via della Lana e della Seta » est une réelle voie de commerce, puisque le moulin se trouve sur son chemin et, est en action depuis des centaines d’années (avec les modifications pour la rentabilité mais toujours avec la meule en pierre pour la farine complète).

Nous quittons le moulin, pour nous diriger, à pied, vers ce qui s’avère être la cerise sur le gâteau de ces quelques jours en Italie. Après quelques kilomètres de montée sur des pistes pour 4x4, nous arrivons au sommet du point culminant du jour dans un espace protégé. Pourquoi protégé ? Tout simplement parce qu’il y a des chevaux et des vaches en semi-liberté ! Moment magnifique ! Je n’avais jamais vu auparavant un troupeau d’équidés courir sans contraintes dans un quelconque parc, ni même des vaches se balader librement au gré de leur envies. Il faut savoir que le loup est présent dans cette région d’Italie mais les vaches savent se défendre. En voulant m’approcher d’un groupe de vache, pour une photo bien sûr, je me suis aperçu qu’une vache était couverte de sang et une corne lui manquait. Certainement le vestige d’un combat avec un canidé voulant s’en prendre à son veau. En tout cas, c’est ce à quoi je crois…

Viens ensuite la descente vers Prato, nous quittons peu à peu les châtaigniers pour retrouver au fil de la descente des chênes blancs puis des oliviers. Changement de climat, de vallée et de température font que le paysage est modelé différemment. Mais cela reste envoûtant. Prato se dessine au loin, on s’en rapproche doucement, les souvenirs remontent déjà et, on se sent tous nostalgique de notre aventure sitôt être parvenu à notre point d’arrivée en périphérie de Prato. C’est ici que se termine la « Via della Lana e della Seta ».

Cependant mon voyage ne se termine pas ici, Francesco réserve encore quelques surprises ! La première est une nuit dans un hôtel sur les hauteurs de Florence, qui possède une vue grandiose et qui laisse le photographe amateur qui est en moi s’exprimer.

Jour 4

La deuxième surprise vient en ce dernier jour : une visite du musée d’art contemporain de Prato ainsi que de la cathédrale de Prato. Et oui, un peu de culture fait aussi du bien ! Après ces visites, je suis contraint de quitter mes compagnons de ces derniers jours pour retourner dans mon Aveyron froid et moins accueillant que l’Italie.

Je tenais à remercier Carole pour m’avoir permis de prendre part à cette aventure, Luca et Francesco pour leur accueil et leur joie de vivre, Vito pour sa passion, ainsi que Michal, Max, Lucja, Peter et ceux que j’oublie pour ces quelques jours passés en votre compagnie ! Merci pour tout !

Copyright © 2018 outdoorandnews.com. All Rights Reserved. 

Abonnez-vous à Outdoor And News !

Inscrivez-vous à la newsletter !

You have Successfully Subscribed!