Sélectionner une page

Battisti Elena 31 ans

Profession : Event Manager – Prof de yoga
Rituel en course : Me passer en boucle l’album que j’ai écouté pendant toutes les sorties longues de ma prépa (toujours le même : « Lift Your skinny Fists Like Antennas To Heaven » de Godspeed You ! Black Emperor), pour ne pas entendre les conversations des coureurs ou mes propres pensées, pour éviter d’être déconcentrée ou me laisser contaminer par le stress.
Une qualité : Fonceuse. Ça aide de n’avoir peur de rien. Mon mantra : « tout est possible, jusqu’à preuve du contraire », alors j’essaie !
Un défaut : Fonceuse. J’agis d’abord, je réfléchis ensuite. Souvent c’est génial, parfois ça l’est moins, c’est le jeu…
Tes Shoes préférées : Asics Gel Nimbus 18.

Ton plus beau souvenir en sport : Mon premier trail, c’était un 12km, de nuit. Je n’avais jamais couru plus de 10km, et jamais de nuit. J’ai été transportée dans un autre monde, depuis, je cours de nuit, dès que possible.

Ton moins beau souvenir : L’Ecotrail 2017, j’ai pris le départ blessée, car je voulais vraiment faire la course avec ma binôme qui faisait son premier trail avec moi. Elle a adoré, moi j’ai souffert, j’avais hâte d’en finir. Je ne fais jamais de courses quand je ne suis pas en super forme, pour cette raison justement, je veux que ça reste du plaisir !

Ta course de rêve ? Difficile de choisir, j’adorerais faire l’Ultra Fiord Patagonia 100miles, ou le Fire+Ice Iceland Ultra Trail -250km.
Ton idole sportive : Scott Jurek, coureur de fond et végétalien comme moi. J’ai lu son livre Eat&Run des centaines de fois. J’aime aussi la fraicheur et la simplicité d’Emelie Forsberg, qui est également végétalienne et prof de yoga, donc je m’identifie facilement à elle.

 Maxime Clerc 28 ans 

Masseur kinésithérapeute
Rituel : Pas de rituel (n’ai plus de rituel depuis que je me suis rendu compte que ça n’avait aucun impact bénéfique sur mon quotidien 🙂 )
Tes shoes préférées : Salomon sense pro (surtout quand elles sont bien usées !!)
Un défaut : mes (trop) gros mollets!!
Une qualité : bosseur
Ton plus beau souvenir en course : l’arrivée de la route 3404 (luchon aneto Trail);
Ton moins beau souvenir : le 15e km de l’occ quand je me rends compte que j’ai déjà des crampes..;
Ta course de rêve : diagonale des fous
Ton idole sportif : François D’Haene

Depuis quand fais-tu de la course à pied ou d’autres sports ? 

MAXIME

 Je fais de la course à pied depuis environ 6 ans.

ELENA

 

J’ai commencé à courir plusieurs fois. La première fois, je me suis mise à courir de façon régulière à mon insu. Mon père, passionné de course à pied, courait beaucoup et nous emmenait souvent, mes frères et moi, avec lui lorsqu’il partait courir dans une forêt proche de chez nous. Il faisait des longues boucles, et nous laissait faire des pauses pour construire une cabane ou manger des framboises sauvages. J’ai arrêté vers 13 ans et repris pour la seconde fois à 17, lorsqu’un de mes profs de gym à l’école me demande d’aller courir un peu tous les jours, pour préparer l’examen d’EPS qui consistait à courir 60mn d’affilée. A l’époque, j’étais très sportive, j’aimais beaucoup le tennis, le softball et le fitness en salle. J’allais à mes entrainements et revenais ensuite chez moi en courant. Je ne considérais pas le running comme un sport, mais comme un moyen de transport. Plus pratique et rapide qu’attendre le bus qui passait peu dans mon trou paumé de campagne. Le week end je courais avec ma meilleure amie, pour préparer l’examen, on papotait tout le long. Particulièrement à l’aise sur les machines de musculation et dans les cours collectifs, j’ai passé une certification pour devenir prof de body combat (discipline LesMills). A 24 ans, je quitte ma campagne pour m’installer à Paris, j’arrête à nouveau de courir, je me concentre sur le yoga. A l’exception du yoga, je ne fais plus grand-chose pendant quelques années, par manque de repères. Je m’inscris dans une salle et retrouve rapidement mes sensations d’autrefois. Pendant quelques semaines, je sens l’envie de retourner courir grandir mais je n’ose pas me lancer. Moi qui ai l’habitude de courir dans des sentiers peu fréquentés, courir sur un trottoir au milieu des gens me semble impensable. Un matin, l’envie est trop forte et je saute le pas. Je suis la première à passer les grilles du Jardin des Plantes à son ouverture. Je reçois un dossard pour un 10km et je me prends au jeu de la prépa, je cours 1 jour sur 2, même pendant le festival du film à Cannes : malgré des horaires de folie, je me lève aux aurores et pars courir sur la Croisette avant de partir travailler. Depuis, j’ai appris à profiter de la ville au petit matin, quand tout est encore endormi. Je cours avec différents groupes, et finis même par organiser mes propres sessions, qui mêlent running et yoga. Aujourd’hui j’ai ajouté le vélo, la natation et la danse classique au running et yoga que je pratique toujours assidûment. J’ai d’ailleurs passé ma certification de professeur de yoga, et je donne cours aux adultes et enfants dans différents studios.

Qu’est ce qui te motive ?

 

La beauté des paysages de montagne !

Pourquoi Outdoor and news ?

Après un échange chaleureux il y a plus d’un an avec Carole, il était assez évident de lui parler de mes désirs de diversifier mon activité. Le projet outdoor m’a plu par la pluridisciplinarité que le site propose, car il a à cœur de parler de l’élite qui domine les sports outdoor mais aussi de tous ces sportifs qui pratiquent les activités par passion, chacun à leur niveau, pour les raisons qui leur sont propres.  Ce sera donc un plaisir pour moi de partager mon expérience dans mon activité professionnelle, et notamment en relation avec les sports outdoor.

Parce que c’est une plateforme spécialisée que je suis et que j’affectionne depuis un moment ! Mon temps libre, si je ne le passe pas à courir/découvrir la montagne, ou à écrire, et bien je lis et je m’informe sur tout ce qui touche à mes deux passions ! Outdoor & News représente ce qui me plait et ce que je recherche en terme d’information : un média dynamique, ouvert, sincère et intègre ! On y découvre tout autant des sujets sur des athlètes renommés que sur des talents qui montent ! Des reviews de grands événements en parallèle de nouvelles courses à découvrir, et ça c’est important pour moi ! Aussi, et surtout, car la fondatrice et rédactrice en chef, Carole Pipolo, est une personne passionnée, enthousiaste et qui tient à offrir au lecteur une information variée et vraie. C’est fondamental pour moi de collaborer avec de belles personnes, pour de beaux projets. Je suis ravie d’avoir rejoint son équipe !

Copyright © 2018 outdoorandnews.com. All Rights Reserved. 

Abonnez-vous à Outdoor And News !

Inscrivez-vous à la newsletter !

You have Successfully Subscribed!