Sélectionner une page

 

TRAIL BLANC DES DIABLERETS

LA TRÉCHADÈZE 21KM, 900 D+ / L’ORMONANCHE 10KM, 450 D+

Humanitrail.com  Diablerets Trail Blanc

L’été passé je suis allé prendre la température à l’Humanitrail des Diablerets, j’ai couru sur le sommet des crêtes pour couvrir l’évènement avec des photos et des vidéos des participants, c’était vraiment top et j’ai fait de superbes rencontres.

 Alors cette année : Trail Blanc !

Après un gros mois de février baigné de soleil et de température type Acapulco, j’étais plutôt parti sur un trail vert ou en tout cas boueux, c’était sans compter sur ce petit retour de neige un jour avant le départ. Malgré une nuit de jeudi avant course totalement perturbée par une gastro express, je décide tout de même d’accompagner mon pote David aux Diablerets et on verra la forme sur la ligne de départ.

La météo est plutôt top, il vient de neiger et la chaleur est idéale. L’organisation est comme toujours très bien rodée grâce à tous les bénévoles du coin. On récupère sans peine nos dossards. Pour ma part la décision de prendre le départ après un p’tit café ne fait plus aucun doute. David reste convaincu qu’il va me mettre la bonne raclée sur ce parcours de 20 km et franchement il a raison, 2 jours que je ne mange quasi rien, alors faudra serrer les dents.

 

 

Avant de partir j’aperçois le Boss : Cédric Agassis que je m’empresse d’aller saluer. Il nous confie que le terrain sera difficile et plus proche d’un champs de mines que d’un circuit de formule 1. Peu importe, on est là pour l’éclate dans la neige et moi pour rallier la ligne d’arrivée tant bien que mal. Ca y est c’est parti, je me sens bien et pour le moment je cours devant mon pote David. Toute mes craintes et mes p’tits soucis de ventre font rapidement place à un grand plaisir et même une envie d’accélérer. Je décide de ne pas me retourner et m’oblige à courir sur cette trace à peine un peu durcie qui me porte et m’évite de m’enfoncer à chaque pas. (Faut dire que la gastro avant course n’est pas complètement négative, au niveau du poids il me manque 3kg et c’est plutôt avantageux sur une telle surface).

La première partie plutôt plate se fait le long de la piste de ski de fond. Cela semble facile de pouvoir dépasser, mais très surprenant : Dès que tu sors de la trace ta jambe s’enfonce jusqu’au genou et la chute est quasi certaine. La course continue par un étroit sentier qui serpente dans la forêt avec le premier dénivelé. L’atmosphère y est très hivernale. Je ne vois toujours pas revenir mon pote David et cela me donne des ailes… Kilomètre 6, passage de la rivière, cette année l’organisation a décidé de nous faire traverser la flotte plutôt que le pont suspendu. Attention ça glisse !!! Mais c’est beaucoup plus Fun non ?

 

Je suis bien dans ma course et le reste du parcours s’annonce corsé : 7 kilomètres de montée avec un passage au col de la Croix. Après il suffira de se laisser glisser (et c’est pas peu dire) jusqu’à l’arrivée. La montée oblige à ralentir la cadence et nous permet de discuter un peu. L’ambiance est au beau fixe. Nous grimpons les talus de neige en file indienne et le ravito nous tend les bras. Une bonne bière… ? heu non ça c’est plus tard…

 

 

La descente ressemble à un toboggan pour pingouins où tout le monde essaie de rester debout. On slalome entre les adversaires et les touristes sur la piste de luge, mais les bénévoles sont partout et la sécurité est top. Reste encore deux kilomètres de faux plat pour rejoindre l’arrivée de ce Trail Blanc et mon objectif de terminer sera atteint. Ha! J’oubliais, je n’ai toujours pas revu mon pote David ! Il terminera finalement quelques minutes derrière après avoir tiré la langue sur les plats. (Il est plutôt typé chamois des Alpes)

Finalement cette course fût un réel plaisir avec des conditions et une organisation au top. Ma 29èmeplace chez les masters hommes me satisfait totalement au vue des conditions post-gastro.

Alors pour sûr, j’y retournerais.

REDACTEUR et crédit photos / MATHIEU 

Copyright © 2019 outdoorandnews.com. All Rights Reserved. 

Abonnez-vous à Outdoor And News !

Inscrivez-vous à la newsletter !

You have Successfully Subscribed!