Sélectionner une page

S’attaquer à La Légende des Ultras demande une bonne préparation mais aussi de ne pas se tromper sur son choix de matériel. Il doit être résistant, confortable et léger. 250km en 6 étapes au cœur du Sahara avec la totalité de son équipement sur le dos signifie que le poids des sacs oscillera entre 6,5kg pour les plus légers et 14kg pour les plus lourds. Avec des températures supérieures à 40 degrés en plein jour et proches des 0 degré la nuit, le choix des tenues de course et de bivouac ne doit pas être fait à la légère sous peine de déconvenues.

Nous allons vous aider dans ce choix souvent cornélien : quel matériel choisir ?

LES INDISPENSABLES

LE SAC :

C’est l’élément de base car il doit se faire oublier au maximum malgré une charge pondérable bien supérieure aux standards habituels sur Ultra-Trail.

Nous avons retenu le sac/gilet RESPONSIV 25L de chez RAIDLIGHT, fourni avec 2 flasques de 600ml et une capacité de 25L, c’est le partenaire idéal pour ce type d’épreuve. Doté d’un poids record, il est le plus léger de sa catégorie, de plus ses 9 poches permettent une organisation optimale.

Poids : 350g

LA TENUE DE COURSE :

Simple et technique voici ce dont vous avez besoin. Le t-shirt zippé de couleur clair et un short avec compression, le tout qui sèche rapidement feront votre bonheur.

Pour le haut, le modèle SENSATION ICE de chez INSTINCT TRAIL répond pleinement aux attentes d’une telle course, avec son zip ¾, ses 2 poches et sa protection UV50.

Pour le bas, le TRAIL SHORT ULTRA de chez INSTINCT TRAIL, également, est un concentré short + cuissard équipé de 5 poches et d’une ceinture ventrale de maintien, il est lui aussi UV50.

Poids maillot : N.C

Poids short : 305g

LES CHAUSSETTES :

C’est l’élément à ne surtout pas négliger, vos pieds seront l’élément clé de la réussite de cette course. J’aime le dicton de Maxime Lipszyc qui dit que « les chaussettes sont comme les pneus d’une voiture, un élément de sécurité important ».

Pour cela la NO LIMIT TRAIL de chez RYWAN est la chaussette de référence, douce au touché, un tissage de haute qualité et elle est garantie 1000km/an par le fabricant ce qui prouve la confiance qu’ils ont dans leur produit.

Poids : N.C

LES CHAUSSURES :

Difficile de recommander un modèle spécifique, chaque coureur ayant sa propre marque en fonction de ses affinités. Il faut une chaussure avec tout de même une bonne semelle car il y a beaucoup de cailloux sur le tracé. La semelle doit être épaisse pour avoir la possibilité de coller les guêtres. Pensez également à prendre une pointure supplémentaire, en effet avec la chaleur les pieds ont tendance à gonfler, de plus le risque d’avoir des ampoules est très fort, ce qui va entrainer la pose de pansements et donc le manque de place risque de se faire sentir au niveau des orteils.

Dans ce cas, le modèle LONE PEAK 4.0 de chez ALTRA correspond bien à ces besoins de par la forme du chausson, en effet le système FOOTSHAPE permet d’avoir de la place pour les orteils, elle possède également un MESH résistant et un bon pare-pierres en plus de son drop Zéro.

Poids : 274g

LES GUETRES :

Elles sont indispensables pour éviter du mieux possible d’avoir du sable plein les chaussures et donc vous éviter des ampoules. Il faut les coller ou les coudre sur les semelles de vos chaussures.

Les MINI GUETRES DESERT de chez RAIDLIGHT sont le produit idéal.

Poids : 60g

LES ACCESSOIRES

LE COUVRE-CHEF :

Une casquette saharienne qui protège la nuque est un minimum, le soleil est haut et le rayonnement puissant dans le désert. Le modèle EVO 18 de chez RAIDLIGHT est parfait.

Poids : 60g

Le SPEED BOB de SALOMON ferait lui aussi très bien l’affaire pour sa protection tout en largeur.

Poids : 37g

LES LUNETTES :

L’AEROSPEED de chez JULBO semble la paire adéquate : légère, vision panoramique sans monture, son système GRIP TECH sur les branches pour un maintien optimal, elle se fera oublier pendant vos heures de courses.

Les verres photochromiques RED ZEBRA développés par ESSILOR SUN SOLUTION s’adapteront aux différentes conditions climatiques rencontrées dans le désert.

Poids : 131g

LES MANCHONS / MANCHETTES :

Les manchons de compressions mollets sont à discrétions de chacun, mais au-delà de leur système drainant, ils pourront servir de protection solaire également. Avec leur système de compression dégressive RYWAN propose d’éviter la sensation de jambes lourdes.

Poids : N.C

Les manchettes pour les bras peuvent aussi avoir une double utilité : lutter contre le froid au départ des épreuves le matin ou lors de la nuit sur l’étape longue mais également faire office de protection solaire et éviter ainsi d’emporter un t-shirt manches longues. Le modèle PRORACING ARMSLEEVE de chez COMPRESSPORT répond à ses caractéristiques.

Poids : 40g

LE TOUR DE COU :

Il en faut un ou deux :

  • Mis au tour du cou pour protéger du soleil, vous pouvez également l’arroser de temps en temps pour vous offrir une pause fraicheur sur la nuque.
  • Remonté comme un masque, il s’avère très utile lors des tempêtes de sable.
  • La nuit, sur les yeux, pour dormir avec un peu plus d’intimité.

Poids : 45g

LA FRONTALE :

Elle vous sera utile pour votre nuit lors de l’étape longue, elle doit être équipée d’une bonne intensité lumineuse, sans plus, car les nuits sont plutôt claires. La REACTIK+ de chez PETZL fera très bien l’affaire, avec une autonomie de 5h en mode 170 lumens.

Poids : 115g

Emporter avec vous le modèle E+LITE de chez PETZL, son faible encombrement et sa puissance de 50 lumens seront parfait pour la lecture de vos mails le soir sous la tente mais également pour préparer à manger ou se déplacer la nuit sur le bivouac.

Poids : 26g

SUR LE BIVOUAC

LE SAC DE COUCHAGE :

 

 

 

La nuit la température oscille en 2 et 6 degrés dans le Sahara, il faut donc avoir le bon produit pour faciliter la récupération avec un bon sommeil. Il est important que le sac de couchage soit adapté à ces températures. Il doit aussi être le plus compact et léger possible car vous l’aurez dans votre sac pendant toutes les étapes. Le X-LITE 200 de chez CUMULUS est le produit parfait avec une température de confort de 4 degrés, il est aussi et surtout le sac de couchage le plus léger au monde.

Poids : 350g

 

 

LA DOUDOUNE :

La doudoune viendra compléter votre sac de couchage la nuit pour dormir bien au chaud, elle permet aussi de vous tenir chaud en fin de journée pendant la préparation du repas et tôt le matin en attendant le départ de l’étape du jour. Nous allons rechercher, comme pour le sac de couchage, le meilleur compromis entre poids et protection. Le modèle INCREDILITE de chez CUMULUS sera votre allié, elle est ultra légère et étanche au vent.

Poids : 295g

LE MAILLOT :

Une fois sur le bivouac, vous n’aurez qu’une envie : retirer votre t-shirt de course. Un maillot chaud et à manches longues de préférence, fera votre bonheur. Pour cela le 3D THERMO ULTRALIGHT RACING HOODIE de chez COMPRESSPORT vous offrira cette pose cocooning grâce à ses fibres thermorégulatrices et avec un encombrement minimal.

Poids : 135g

LE COLLANT :

Pour les jambes, l’idéal est de regrouper confort, chaleur et récupération. Le TOTAL FULL LEG de chez COMPRESSPORT est fait pour ça, il accélère la récupération et ne permet pas le gonflement des jambes, en plus de tenir chaud. Cerise sur le gâteau, il peut se porter avec des tongs, très utile donc sur le bivouac.

Poids : 249g

A cela, il faut ajouter éventuellement : une paire de tong (ou chaussons d’hôtel) et un tapis de sol pour le confort. Sans oublier le matériel obligatoire : boussole, couverture de survie, pompe aspi-venin, trousse de 1er secours, miroir de signalisation et de la crème solaire…

L’avis de “l’expert” Sylvain KINNEN

Finisher de 9 Marathons des Sables consécutifs depuis 2010

“Après 9 MDS, j’ai obtenu un équipement qui me satisfait. Chaque élément a été choisi pour son efficacité tant en matière de service rendu que de poids ou de compacité.

Le sac, le sac de couchage, la doudoune

Dans le désert, les nuits peuvent être chaudes (2010) ou froides (2016). Quand on dit froid, on doit penser à des températures proches de zéro. Certaines nuits, j’ai vu du gel sur le sol. Il est aussi important d’avoir une tenue chaude pour le petit matin, au départ, j’avais opté pour un sac de couchage Millet XP 500 chaud avec une fermeture type sarcophage (500g environ) avec un pull très léger (150g). Au final, la solution n’était pas optimale, j’avais froid la nuit pour aller satisfaire des besoins naturels ou le matin ou encore au cours de journées/nuits venteuses. Une année nous avons eu de la grêle …

Le duo doudoune-sac de couchage CUMULUS s’est donc imposé car il est de haute qualité (850 cuin à l’époque, 900 cuin désormais). Un produit spécial est vendu pour nettoyer le duvet après la course.

 

Pour le sac, il faut qu’il soit léger (ne pas gagner d’un coup 500g de trop à cause d’un sac) mais il doit être confortable chargé.

Je prends toujours un matelas en mousse afin d’en mettre éventuellement dans le dos ou sous les bretelles. Complété d’un strapping des épaules et du bas du dos, cela garantit bien des surprises. Penser cependant à raser les zones de strapping et à prendre du dissolvant dans le bagage qui vous attend au retour à l’hôtel.

Mon choix s’est porté sur le RAIDLIGHT RESPONSIV 25L (sans les flasques peu fiables que je remplace par des bouteilles 500ml type « Ice Tea »). Ce sac est léger (350g) et se porte bien. L’inconvénient est l’accessibilité des matériels contenus, je prends donc un plastique qui facilite la gestion du sac.

Le triplet gagnant est donc doudoune-sac-sac de couchage pour pouvoir s’éclater dans les dunes ! Il faut toujours se dire que de “penser” à ajouter quelque chose dans son sac est déjà trop lourd ! Alors, courrez léger …”

Rédacteur : Nicolas Maréchal

(Finisher Marathon des Sables 2018)

Crédit photo : Carole Pipolo

Dans le prochain article, nous vous parlerons de l’alimentation nécessaire pour une telle épreuve en autonomie alimentaire. Nous y parlerons de la nourriture lyophilisée, l’alimentation en course et l’hydratation. La vie sur le bivouac sera aussi évoquée.

Copyright © 2019 outdoorandnews.com. All Rights Reserved. 

Abonnez-vous à Outdoor And News !

Inscrivez-vous à la newsletter !

You have Successfully Subscribed!