Sélectionner une page

iphone 575 iphone 574 iphone 107

Par ce beau premier dimanche de Printemps, 700 coureurs ont pris le départ de la course qui se dispute sur les pentes de la Rhune, ce 26 mars au matin. Pourtant le temps était incertain ! Le samedi était venteux, pluvieux et frais mais le vent a dissipé les nuages et a laissé place à un magnifique spectacle trail sur des montées boueuses…

La Sara Korrika Trail a rassemblé près de 700 coureurs ce dimanche sur la place du village de Sare. Un vrai succès pour cette épreuve qui affichait complet 15 jours avant.

iphone 573  iphone 134iphone 579

Des traileurs prêts à en découdre sur ce parcours de 22kms avec 1600m de dénivelé.

Cette course marque le début de la saison trail dans le pays basque, sur les pentes de la Rhune.

Les coureurs sont donc remontés à bloc pour se jauger et voir si les entrainements hivernaux sont bénéfiques.

Cette année, le plateau est relevé :  Benoit Cori, Julien Jorro, Florian Becker… voulant essayer de détrôner le spécialiste de cette course Oier Ariznabarreta.

iphone 581 iphone 559

L’espagnol, roi du duathlon et du trail mais surtout en forme tous les ans pour le Sara Korrika Trail, n’est pas là pour admirer le paysage.

Prenant les commandes dès le premier kilomètre, personne ne le reverra ! Même avec le changement d’heure, Oier Ariznabarreta n’a pas loupé le départ.

Que le terrain soit sec ou gras, le temps final est impressionnant et les meilleurs de la discipline ne pourront qu’apprécier la performance et s’incliner devant ce coureur atypique et polyvalent.

Superbe victoire d’Oier Ariznabarreta chez les hommes qui l’emporte en 1:54:14. Le Souletin Beñat Marmissolle  arrive 2e en 1:58:59 et Beñat Katarin Razkin complète le podium en 2:00:07.

4e :Zanesi Mathieu et 5e : Julien Jorro

iphone 552 iphone 542 iphone 558

 Chez les féminines, la course est la copie conforme de celle des hommes.

L’irrésistible Oihana Azkorbebeitia Urizar, décroche un joli succès chez les femmes en 2:19:42. Avec un temps de 2:21:53, Maria Zorroza Iriondo arrache la 2e place, suivie de Sarah Dinclaux qui boucle la course en 2:30:56.

A noter que  pour cette édition 2017, la touche pimentée de l’organisation (comme quoi, on rajoute toujours du piment dans le pays basque), est la montée dite de “L’EMPEREUR”.

1km avec 330m de D+, qui arrive au 14.5km et surtout en mode chronométré.

Les jambes sont plus qu’entamées mais c’est la dernière grosse difficulté avant d’attaquer la descente sur Sare. Belle trouvaille!!!

iphone 569 iphone 557 iphone 585

Cette course (Sara Korrika Trail) reste une référence dans ce début de saison. Populaire, festive, une organisation très accueillante, cette épreuve ne fait qu’augmenter son nombre de participants (1000 en 2018???) . Vous ne serez pas déçus et Outdoorandnews vous la recommande.

Pour finir, on appréciera le retour sur les courses de Nicolas Darmaillacq dit “Nico le Lémurien” (organisateur de la Skyrhune)  qui termine à une honorable 26e place en 2h19.

iphone 580 iphone 589 iphone 576iphone 562iphone 560

Tous les résultatshttp://www.pb-organisation.com/Sara%20Korrika%20Trail%202017.pdf

rédaction : stéphane Decressac