Sélectionner une page

 

Organisée par la main de maître de Patrick BAUER et de toute son équipe,

cette 33ème édition a été riche en émotions. 

LA PETITE HISTOIRE débute par une affaire de scoutisme. 

A 14 ans, Patrick est avec des scouts à M’Hamid El Ghizlane et 14 ans plus tard, en 1984,  il se lance le défi de rejoindre le Sahara en parcourant  350 km en courant dans le désert marocain en solo : une expédition de 12 jours en autonomie totale, avec un sac à dos de 35 kg contenant eau et nourriture. C’est le point de départ de ce qui va devenir le MARATHON DES SABLES. Et de là, en rentrant dans sa région, en Champagne-Ardenne, il se demande : “pourquoi ne pas partager cette expérience”.

1986 : Naissance du premier MARATHON DES SABLES dans le Sahara marocain. Les 23 pionniers qui prennent le départ n’imaginent pas que leurs empreintes marquent la naissance d’une épreuve mythique, devenue aujourd’hui incontournable dans le calendrier des grands rendez-vous de sport-aventure. La création d’une compétition non mécanique dans les sables marocains offre de nouvelles perspectives aux coureurs aventuriers.

Aventure à tous les niveaux : financement, nombres de coureurs. Mais, petit à petit, Patrick et son équipe trouvent des sponsors, et parallèlement, le nombre de coureurs ne cesse d’augmenter. Depuis, des milliers de coureurs ont participé à cette épreuve qui figure actuellement dans le très convoité Ultra-Trail World Tour 2017, une compétition qui regroupe en un circuit les  meilleures courses au monde. Une belle reconnaissance, après de longues années de galère.

Rendons donc à BAUER ce qui appartient à BAUER !

CETTE EPREUVE MAROCAINE est un mythe ! 

Un camp de tentes berbères, le désert à perte de vue, des djebels, des oueds, des lacs asséchés et un petit millier de marathoniens venus des 49 coins du globe pour relever le défi de la 33eme edition du marathon des sables ! 

C’est une aventure hors du commun où partage et introspection sont au cœur de cette parenthèse de vie. Un vortex d’une autre dimension s’ouvre pour quelques jours et chacun de nous s’y retrouve plongé. On en ressort différent, marqué au fer rouge comme une empreinte indélébile.

Nous devenons tous au bout de cet ultra des marathoniens des sables : WE ARE MDS !

Pour l’avoir vécu et couru, bon nombre d’anecdotes me sont propres et difficiles à raconter. Car ce qui est vécu au MDS reste au MDS. Mais, l’histoire est à partager et ne peut qu’inciter celui qui hésite, à tenter l’aventure ! Devenez acteur de cet événement et vous ne regretterez pas !

En  septembre sur une île, est organisé un half : le half de Fuerteventura. Je l’ai aussi foulé en 2017. Mais que les choses soient claires ! Il n’est en aucun cas organisé par Patrick Bauer. Vous n’y retrouverez pas son âme ! Waa en a repris les reines et c’est une autre parenthèse de course.

Que l’on remette donc bien le sable au milieu du désert ! Le MDS était, est et restera au Maroc !

#wearemds

 

 

Copyright © 2018 outdoorandnews.com. All Rights Reserved. 

Abonnez-vous à Outdoor And News !

Inscrivez-vous à la newsletter !

You have Successfully Subscribed!