Sélectionner une page

Le Festival des Hospitaliers fêtait sa dixième bougie en ce week-end du 26-27 octobre à NANT (12) dans l’Aveyron.

Pour cette édition anniversaire l’organisation proposait 5 courses pour le plaisir de tous:

  • XXTREME Larzac Cevennes (200km)
  • Trail des Hospitaliers (75,5km)
  • Trail Larzac Dourbie(29,5km)
  • La Nantaise (14km)
  • Course des enfants

Outdoor And News est parti A LA RENCONTRE de Benoît LETELLIER.

Il est 5h du matin dans le village de NANT, c’est le moment choisi par l’organisation pour lâcher les 517 coureurs à l’assaut du parcours. Quelques 75,5km et 3490m de dénivelé positif seront à réaliser pour rejoindre l’arrivée. Parmi eux, Benoît Letellier, un amoureux de la nature passionné par le sport.

Un itinéraire tracé vers le sport.

Depuis son plus jeune âge, le sport est souvent synonyme de partage, c’est avec son papa qu’il aime pratiquer. Les courants l’ont d’abord porté vers le Canöé-kayak où il remporte des médailles aux championnats de France Master en slalom. Après de nombreux coups de pagaies Benoît glisse vers l’ultra endurance, VTT, vélo, trail. Attaché aux valeurs que véhicule le sport, il est aujourd’hui à la tête d’Ethik’Coach pour accompagner toute personne vers un objectif sportif, nutritionnel et mental à travers du coaching personnalisé.

Un tour dans l’Aveyron.

Une belle journée trail dans l’Aveyron.

C’est accompagné de sa femme Mélina, ses deux enfants, Nathan, Noam et son équipe du Running Club Campigny en Normandie qu’il traverse la France histoire de passer un week-end trail. Vous l’aurez compris, ce grand sportif a tout prévu et son objectif est tracé depuis bien des mois, voir des années. Cette course vient clôturer deux saisons sportives de hautes voltige. En septembre 2018 avec son ami Laurent Van Assche il réalise l’Xtrem Défi Normand (350 KM en deux jours entre Trail, VTT et kayak) en faveur de l’association OverCôme. En 2019, il prend part à la NormandiCat 200km en juin puis attaque le Trail du Galibier en août. Sa présence sur le Trail des Hospitaliers vient conclure une série d’épreuves XXL qui l’amèneront au Grand Raid de la Réunion 2020.

Mais comment est-ce possible d’enchaîner de telles épreuves et quel est le secret pour y parvenir ? Celui de Benoît peut sembler des plus banals, et pourtant….

Croiser son entraînement, prendre soin de soi au quotidien. La veille de la course, relâcher ses muscles et être vigilant sur l’hydratation,l’alimentation. Ajouter à cela une balade familiale en VéloRail histoire de faire le plein d’énergie et le voilà prêt pour affronter les 75 kilomètres et 3400m de dénivelé positif du parcours des Hospitaliers.

Le Trail des Hospitaliers, la course.

Sur le tracé des Hospitaliers.

Revenons donc sur la course. Un départ matinal pas trop frais puis une belle journée ensoleillée sur les sentiers de l’Aveyron, bref, des conditions météo idéales. Au sein du peloton l’ambiance est familiale et l’organisation au point. Tout est réuni pour une belle journée sportive et pourquoi pas plus…

Pour Benoît, tout se passe comme il l’avait prévu, enfin presque…

Après un départ plus rapide qu’à l’accoutumé et une première partie de course gérée sans encombre qui le porte jusqu’au St Guiral et ses paysages magnifiques, le doute ! Kilomètre 60, alors qu’il a déjà fait le plus gros du parcours, il va connaître un passage à vide entre Trèves et Cantobre. Pendant près de huit kilomètres son énergie et son corps l’abandonnent.

Rendre le dossard ? Pas question ! La détermination et l’envie de franchir la ligne sont trop fortes, il sera FINISHER du Trail des Templiers en 11h57 !!!

Benoît Letellier.

Alors que Jérémy NION venait de battre le record de l’épreuve en 7h13m50s pour cette 10e édition, Benoît réalise son objectif, être finisher tout en prenant du plaisir.

Une journée riche en enseignement pour le sportif Normand. Cette journée lui aura permis de se connaitre un peu plus tant sur plan physique que mental. En plus de cela, il a pu valider différents tests mis en place pour sa préparation (Vélo, TRX, étirement, Compex, nutrition).

Outdoor And News remercie Benoît pour son témoignage et lui souhaite une belle récupération ainsi q’un maximum de plaisir dans ses futures activités sportives avec en ligne de mire la mythique Diagonale des Fous.

Rédaction  : Julien FRENOY