Sélectionner une page

et voila une nouvelle course de faite et pas des moindres puisque je m’alignais sur la distance reine au Marathon de Genève !
La veille passage habituel au village marathon pour récupérer le dossard et profiter du décor et des animations au bord du lac Leman. le soleil est bien présent, ça danse la zumba, l’ambiance est très sympathique 🙂
tout est bien calé, pas d’attente, quelques stands en passant et le tour est joué.

 

Ce matin après un pdj à 6h45 soit 3 heures avant le départ, j’arrive sur la zone coureurs 1h avant environ. Le temps de laisser le sac à la consigne, boire un coup, faire le petit pipi et je file dans mon SAS. Pour aujourd’hui l’objectif est de faire 3h30 (RP à 3h39). L’animateur au micro donne des conseils et infos diverses en plusieurs langues (français, anglais, allemand, italien, espagnol,…) 13 nationalités sont représentées sur le marathon avec même des chinois et japonais. Le plus vieux coureur du peloton a tout de même 86 ans, chapeau !!

9h45 le départ est donné, je discute quelques secondes avec le meneur d’allure mais décide de partir un peu devant pour avoir plus d’espace. Je suis plutôt bien puisque je maintiens une allure moyenne de 4min50/km jusqu’au km17 environ mais les nombreux faux plats montant me fatiguent tout de même et au semi mon allure moyenne est passé à 5min/km. Je vais la maintenir pendant encore quelques kms mais je sens bien que ça devient plus dur au fur et à mesure que ça avance !! Je vois niveau cardio que je suis un peu trop haut à un moment et que je risque de le payer plus tard! ça me fait ralentir et petit à petit l’allure diminue encore. Le parcours passe dans la campagne genevoise et c’est plutôt calme et les longues lignes droites sont pas faciles ; le soleil s’est déja bien levé, l’arrivée va être encore plus difficile. J’apprécie les animations et le monde à chaque ravito avec DJ et musiciens ça me booste un peu…Arrivé au k33, on descend dans un tunnel avec musique à fond, ça résonne et on profite un peu de l’ombre car clairement il fait chaud. A ce stade la je me contente de boire seulement car même plus l”envie d’avaler quoique ce soit de solide!! les gels et boissons Iso n’ont pas eu l’air d’avoir eu un effet quelconque puisque j’en bave sévère !! La cure de malto faite pendant 3j avant la course n’a pas non plus l’air d’avoir changé grand chose non plus à mes capacités 🙁

 

Une fois au km 35 je savais que le frangin Touffik Fatmi serait la pour courir un peu avec moi. sa présence s’avèrera encore plus utile que je l’aurais imaginé !! il y avait aussi un pote qui courrait pieds nus, j’hallucine !! iIs m’ont bien boosté, porter ma gourde, m’ont rafraîchi en me passant de l’eau sur la tête et surtout en me poussant à tenir le coup !! Petit à petit les kms ont défilé mais j’ai trouvé ça long !! Les objectifs étaient simples, oublier la montre, m’accrocher à telle coureuse puis à tel groupe pour maintenir la meilleure allure possible. Ils ont couru avec moi jusqu’au km 41 environ c’était cool et arrivé dans les 500 derniers mètres le coup de boost est revenu et j’ai pu finir en tapant un beau sprint. Je franchis donc la ligne en 3h56, loin de mon potentiel mais tout de même sous les 4h, ce qui n’est pas si mal compte tenu des difficultés ressenties !! classement 584 sur 1500 environ…

J’ai été difficilement cherché ma médaille de finisher mais elle est vraiment superbe donc je suis ravi !!
place à la récup plus que nécessaire !!
En tout cas l’après course était génial car on a fait apéro et repas chez une copine qui vit à Geneve (Sandra Giannakourou) et une quinzaine de personnes de la team Sri Lanka, c’était de chouettes retrouvailles 🙂
Ce marathon malgré quelques difficultés sur le parcours est un marathon sympathique avec une ambiance conviviale, pas chargée (2300 marathoniens au départ), des ravitos de qualité avec gels et boissons ISO entres autres à tous les coups; l’arrivée sur le pont du Mont Blanc avec le jet d’eau en fond est très belle et les encouragements une fois dans la ville étaient chaleureux et intenses !!
Voili voila pour ce long compte rendu mais y en avait des choses à dire lol 😉

Copyright © 2018 outdoorandnews.com. All Rights Reserved. 

Abonnez-vous à Outdoor And News !

Inscrivez-vous à la newsletter !

You have Successfully Subscribed!