Sélectionner une page

Les tentes Hussarde, permettent les voyages improvisés et spontanés. Nul besoin de se soucier de l’hôtel ou de la réservation du gîte, plus de crainte de passer une mauvaise nuit dans sa voiture. C’est l’assurance de s’arrêter dormir où on le souhaite en quelques instants, dans un joli coin de nature ou sur un emplacement plus formalisé.

Les points forts 

  • Confort : Les tentes Hussarde sont équipées d’une mousse de matelas haut de gamme. Leur système d’aération par convection naturelle et réglable, permet une parfaite circulation de l’air. Ce qui garantit une température intérieure régulée ainsi que l’évacuation de l’humidité par renouvellement de l’air.

  • Économies : Les tentes Hussarde se rentabilisent au fil des nuits d’hôtel évitées, du bien-être ressenti et de la durabilité de leur conception
  • Sécurité : Les tentes Hussarde sont conformes aux normes internationales de city crash ISO 11-154M (même si non obligatoire)
  • Fiabilité : Des toiles en coton ou poly coton résistantes, une structure aluminium/inox, une coque en ABS… Des matériaux de qualité pour une stabilité dans le temps.
  • Simplicité : Les Hussarde s’adaptent facilement sur tous types de véhicules, s’ouvrent et se referment en moins d’une minute. Elles sont compactes et aérodynamiques.
  • RSE : Une fabrication française (à Alès), des matériaux recyclables (certains intègrent de la matière recyclée, d’autres encore sont « bio sourcés »), une contribution à l’insertion en collaborant avec l’école de la 2ème chance.
  • Tranquillité : Le service client est à l’écoute et réactif, les Hussarde sont garanties 5 ans mais surtout « réparables » !

Testée depuis le 20 Août, Chalam Sur Toit (oui c’est son petit nom) a traversé de nombreuses contrées. Elle est partie au Grand Raid des Pyrénées en faisant un stop au Grau du Roi. Dormir la première nuit a été si fun : “ma maison”. N’étant pas très grande (1m53), le couchage est parfait, je ne touche aucun côté, je range mes affaires personnelles dans les filets, et ma couette reste aussi dans l’habitacle quand je ferme la tente. Et surtout, je peux m’habiller debout ! 

Dans les Pyrénées, j’ai fait l’assistance de 2 coureurs sur le 220 km. Ils ont pu dormir lors des ravitaillements, ainsi que la première nuit d’avant course. Et moi, j’ai pu l’ouvrir même pour 1h, tellement il est si simple de l’ouvrir et la fermer.

Ensuite, Chalam est parti en Suisse, au barrage de la Grande Dixence en Suisse. Les températures plus basses n’ont rien changé. pas de buée, pas de froid à l’intérieur. Des nuits calmes et tranquilles. Et le bonheur d’entendre la nature, de voir le soleil se coucher et se lever en laissant un peu d’ouverture.

UTMB et Swiss Peak : même punition, même motif, mais surtout un maître mot / LIBERTE : pouvoir se poser n’importe où, n’importe quand !

Rédaction : Carole PIPOLO

Un tête à tête avec Patrice !

Outdoor and News rencontre l’un des inventeurs de ces petites merveilles, Patrice BROCHIER, qui s’est associé de Christian SOTEAU dans les débuts et aussi evc Thierry Villières.

Nom : Brochier

Prénom : Patrice

Profession : Dirigeant Manage / FCT princupial : Responsable R&D

Age : 51 ans

Une qualité : Sens de l’intérêt collectif

Un défaut : têtu

Comment t’es venu l’idée de ces tentes ?    

Hussarde sur le toit… “de voiture, en clin d’oeil au roman Le Hussard sur le Toit ? Un mot francophone, mais aussi une référence à l’expression “à la hussarde” pour induire que l’on peut ouvrir sa tente sans ménagement ou encore une allusion à ses cavaliers qui dormaient sur leur monture.

Un produit totalement français, c’était une priorité ?                              

Une priorité pas facile à réaliser mais qui a vu le jour en 2014 avec l’arrivée de la Quatrö, après une période de production hors hexagone.

D’où vient le nom naitup ?
NaïtUp avec le “ï” se prononce comme night up
                                                                                                                       
Où se fait quoi ? Assemblage ?                                                             
A Alès chez NaïtUp sont concentrés les bureaux et atelier de montage. Sinon tout ce qui est strcturel est aussi fabriqué en France à 80 %. Pour les toiles, les entreprises sont françaises mais seule la toile 100 % coton de Cabanon est fabriquée en France.
Quels sont vos plus grands acheteurs et les catégories (sportifs plutôt ? autres ?)                                                                                                            Nos clients sont encore majoritairement français et pays limitrophes. Tous adorent le plein air, le confort et la liberté de mouvement. La plupart sont sportifs ou très “dynamiques” mais s’adonnent aussi parfois à la comptemplation… les étoiles, écoute du brame du cerf, accueillir paisiblement l’éveil du jour sans s’imposer dans la nature…
Des nouveautés en vue ?  
La fameuse Tri-Up dans le communiqué de presse. 
Des envies ?  
La mise en place de rassemblement de NaïtUpeurs et autres passionnés d’outdoor autour d’un centre d’intérêt “plein air”.
       

 

Etre à la tête d’un entreprise, c’est sportif non ?
Exactement, des aptitudes de coureur de fond pour la réalité d’une effort demandant de la tenacité et de l’obstination presque déraisonnable
Aussi dur que de faire un sport ? 
Oh non, pour se “reposer” on fait du sport ! 
D’ailleurs, sportes-tu ?
Avant NaïtUp beaucoup plus, notament du parapente, maintenant de l’escalade en loisir mais chaque semaine.
Et est ce que cela t’influence dans tes créations pour les tentes ?
Complètement ! Si dormir en Hussarde est un vrai plaisir, cela n’est pas une fin en soi pour la plupart des sorties. La Hussarde est avant tout un outil pour mettre de la performance dans la réalisation de ses aventures qu’elles soient sportives, de découvertes itinérantes, de partages de moments conviviaux en pleine nature.

Alors ? On tente ?

Pour en savoir plus :
Site internet : http://www.naitup.com
Page Facebook : http://www.facebook.com/NaitUp.France                              

Mail : contact@naitup.com                                                                                

Tél. : 09 81 86 04 93

INTERVIEAW : Carole PIPOLO