Sélectionner une page

Vous habitez la région romande, aux alentours, en Haute-Savoie, Ain ou ailleurs ? 

Venez alors découvrir

le premier centre de Cryothérapie  CORPS ENTIER de Suisse Romande

LA CRYOTHERAPIE, Pour qui ? Comment ? Pourquoi ? 

 

Partons tout d’abord à la rencontre de Pierre et Benjamin : DEUX ASSOCIÉS POUR UN SERVICE D’EXCELLENCE

 

PIERRE  GARNIER 

Profession : Ostéopathe

Âge  : 31

Sport : Rugby

Un rituel  : Le stretching de fin de semaine

 

 

 

 

Une qualité : A l’écoute du patient

Un défaut : Trop gentil c’est un defaut ça ? Un brin retardataire

Ton meilleur souvenir : La création de cryo-sport-santé, diplome d’osteopathe  et les vacances qui ont suivies en l’espace de 2 mois

Ton pire cauchemar : La fermeture de cryo-sport santé !

BENJAMIN SUNIER

Profession : ostéopathe

Age : 32 ans

Sport : athlétisme 100m/200m multiple champion suisse. Dernière compétition : Lituanie 4 ème au championnat d’Europe au relais 4x100m espoir. En 2010.

Un rituel : se mettre dans sa bulle avec les écouteurs au volume max avant une compète

 

Une qualité : savoir écouter

Un défaut : belier donc têtu

Meilleur souvenir : passage en LNA avec mon club. Stade Genève. L’aboutissement de notre projet cryo-sport-santé.

Pire cauchemar : habiter dans un pays sans montagne

“Cryo Sport Santé est un projet technique construit autour de trois valeurs fondamentales que sont l’écoute, le professionnalisme et la bienveillance.

Benjamin et Pierre prennent à cœur l’accompagnement des patients par des praticiens capables de répondre à toutes leurs attentes. La bienveillance est un mode de pensée cher aux deux thérapeutes qui souhaitent que le patient soit dans les meilleures dispositions, sans doute ni hésitation.

Dans cette démarche, ils considèrent l’évolution du patient au sein d’un parcours de soins dans lequel la pluridisciplinarité est la clé. Ils souhaitent intégrer la chaîne de soins en travaillant en étroite collaboration avec toutes les spécialités du corps médical ainsi que divers corps de métiers œuvrant dans le domaine de la santé et du bien-être. Ils proposent ainsi aux patients un parcours de soins le plus complet possible.”

 

Outdoor and News lors de la conférence de presse des 20km de Genève, rencontre Benjamin et Carole (prochain article) et le courant passe instentanément. 

Une séance sur le terrain est programmée, une rencontre,  une discussion et le partenariat  est né ! 

La fréquentation de Cryo Sport Santé : 

  • sportif : 55% beaucoup de triathlète, de marathonien et art martiaux.
  • Personnes âgées : 40%  douleurs articulaire rhumatisme, inflammatoire chronique. Spondylarthrite ankylosante/ fibromyalgie etc
  • 5% pour fun

Cette technologie permet d’être pris en charge dans les meilleures conditions de sécurité et de confort.

La chambre °CRYO Artic offre la possibilité d’immerger le patient à très basses températures, les plus basses qu’une chambre de cryothérapie puisse proposer sur le marché actuellement. Elle permet notamment d’atteindre des températures de -140°C tout en contrôlant avec précision la température de la chambre à tout moment du traitement.

Pour moi, une descente à -114°C avec de la musique. Le temps passe vite et les sensations sont surprenantes, mais agréables. 

Surtout, cette cryo corps entier assure  une absence de contact entre l’usager et le gaz cryogénique. Cela garantit à ce dernier une atmosphère respirable via une technologie d’échange de chaleur qui rend son usage des plus sûrs.

 

La cryothérapie corps entier impliquant que le corps du patient soit entièrement au sein du dispositif qui se présente sous forme de cabine. Dans ce cas de figure, le corps du patient est immergé dans un froid sec à très basse température (entre -110°C et -140°C) pendant une durée comprise entre 1min30 et 3 minutes.

Avant, Benjamin est aux petits soins. Discussion, explications claires : chaussettes, masques, bonnet et gants à usage unique : hygyène au maximum. 

Sportifs connu : Helen Bekele/ Tadesse Abraham/ Damien Riat/ Joan Djourou/ Dimitrov/ André Agassi/

De nombreux joueurs de genève servette hockey club. + de nombreux athlètes suisses avec de gros potentiels.

Cette séance a été pour moi bénéfique. Une douleur faciale à l’entrée due à mon syndrôme de sluder et durant 3 jours, les douleurs ont été réduites, voire estompées.

“l’ensemble des systèmes de défense du corps s’activent, ce qui provoque une stimulation des systèmes immunitaire et lymphatique et une libération massive d’endorphines.”

Ainsi, la cryothérapie apaise les douleurs chroniques. En agissant sur les récepteurs et la transmission nerveuse de la douleur, mais aussi via la libération de molécules anti-inflammatoires, la cryothérapie est un bon antalgique.

En discutant avec Benjamin, il m’explique aussi que la cryothérapie est une aide pour mieux cicatriser après une blessure. Elle peut être utile à tous après un traumatisme, pour faciliter la rééducation. En cas de claquage, tendinite, entorse… mais aussi après une chirurgie, elle pourrait aider à diminuer l’œdème et réduire le délai de cicatrisation, principalement grâce à l’augmentation de l’afflux sanguin.

De plus, a cryothérapie permet de récupérer plus vite après le sport. Cette thérapie par le froid est utilisée par les grands sportifs pour récupérer après une compétition. Des études notent un effet sur l’inflammation, la fatigue, les courbatures…  L’Institut (INSEP) a montré qu’après un trail, les coureurs retrouvent leur force musculaire maximale au bout d’1 heure après une cryothérapie corps entier, contre 24 h après une séance d’infrarouges. Ils rapportent aussi moins de fatigue.

Les effets du froid intense sur l’organisme

Face à ce froid extrême, la température extérieure de la peau passe de 34 °C à 5-7 °C, et la température interne du corps est abaissée de 0,5 à 1 °C. Un choc thermique brutal qui a des conséquences sur l’organisme.

  • Les vaisseaux sanguins se rétractent puis se dilatent quand on sort de la chambre, entraînant une modification des flux sanguins et une oxygénation des tissus.
  • Une action sur la douleur, grâce à la combinaison de deux effets : l’anesthésie des récepteurs cutanés et la diminution de la vitesse de transmission de l’influx nerveux (la sensation de froid prend le dessus).
  • Libération d’endorphines, les hormones de bien-être.
  • Libération de molécules anti-inflammatoires.
  • Ralentissement du rythme cardiaque.
  • Augmentation de la tension artérielle de 20 à 25 mm de mercure (mmHg).de mercure (mmHg).

Alors, plus aucune hésitation à aller à CRYOSPORTSANTE à Genève. 

Pour ma part, un partenariat est né pour ma préparation pour le Marathon des Sables !

Interview et texte + crédit photos / Carole PIPOLO