Sélectionner une page

Les chaussures de trail Salomon Gore-Tex Invisible Fit bousculent les codes de la course à pied, en offrant à la fois une totale protection contre le mauvais temps et un confort incomparable avec les mêmes sensations qu’une chaussure de running non imperméable.
Grâce à cette nouvelle technique, la membrane est intégrée dès le départ dans la tige avec les matières, et non plus ajoutée comme une couche séparée au moment du montage, évitant les rides et les plis.
Elle est quasiment “invisible” dans la construction de la chaussure.

DE NOMBREUX AVANTAGES  sur le papier : 
*une réduction significative des points de pression et un ajustement parfait à l’avant du pied.
*pas d’excès de poids et davantage de flexibilité.
*restent sèches et confortables.
*réduction du temps de séchage (allant jusqu’à 50 % par rapport à une construction classique)
*large espace pour les orteils, ce qui donne une chaussure naturellement confortable offrant une totale liberté de mouvement.
*mêmes sensations qu’une chaussure de running non gore-tex
*prix public conseillé : 170 euros.

Outdoorandnews a testé donc pour vous cette paire de  Salomon Sense Ride GTX, partenaire idéale pour des sorties dans les pires conditions.

Allons vérifier tout ça sur les sentiers jurassiens 

PREMIERE PRISE EN MAIN 

Surprise ! Légères, elles sont !  La membrane imperméable est  intégrée au chaussant grâce à la technologie Gore-Tex Invisible Fit. La couleur n’est pas déplaisante, soft et simple, pas voyante et flashante. Le chausson est agréable et le bout des pieds ne se retrouvent pas serrés au bout, pourtant réservés aux pieds étroits, comme souvent chez Salomon. Le pare-pierre est bien présent et a l’air efficace et  les crampons apparaissent assez fins, à suivre… 

SUR LE TERRAIN 

Testées sur différents types de terrain : terrain technique sur les sentiers de la TDS, passage dans des flaques d’eau, terrain encore légèrement enneigé, petit névé,  sous-bois jurassiens avec les épines de sapin : un bon mixte varié. Et j’en concmue à leur polyvalence.  

L’amorti est bien présent, autant au  talon qu’à l’avant du pied, ce qui permet de faire de longues distances sans aucune. Il est ferme et dynamique, dans des chaussures très confortables.

L’accroche est présente et correcte. Les crampons sont de 2 mm d’épaisseur, minces peut-être pour certains. En descente, dans les terrains techniques et un peu mouillés, il faut faire un peu attention et la traversée des névés : pas d’attaque  talon !

Ces salomon sont très stables surtout dans les terrains techniques. Elle permet  un très bon déroulé de la foulée : se faire plaisir en accélant le rythme.

Quant au mesh, en presque 2 mois de tests, aucun souci, il est résistant et pas chaud. 

IMPERMEABILITE

Le bluff : les pieds au  sec en toute circonstance et en toute légèreté:  traversée de névés, traversée de ruisseaux et passages dans de la boue et terrains humides. Comme je n’ai pas eu de fortes pluies, je les ai même passées à la douche !

Petites explications : la technologie Gore Tex Invisible Fit est une innovation. Elle permet de construire différemment les chaussures imperméables et respirantes pour la course à pied. Cette nouvelle  technologie de contre-collage unique permet d’unir la membrane imperméable, coupe-vent et respirante à la tige de la chaussureLa membrane est donc intégrée dans la matière extérieure au lieu du chausson traditionnel pour procurer des sensations plus proches du ME:sh® classique. 

CONCLUSION : LA SALOMON SENSE RIDE GORE-TEX INVISIBLE FIT : une valeur sûre ! 

– Plus de confort dans des conditions plus variées : un amorti généreux pour tous les types de sentiers qui, associé à la technologie «Vibe», atténue les vibrations légères. 

– une belle accroche et adhérence  avec la semelle Contagrip® en caoutchouc premium Wet Traction. 

– protection totale contre les intempéries

ALORS ? Sortez courir ! 

REDACTION et crédit photos : Carole PIPOLO

Copyright © 2019 outdoorandnews.com. All Rights Reserved.