Sélectionner une page

UNE STATION TRAIL, POURQUOI ?

Face à l’engouement des insulaires et au succès du Trail de L’Île d’Yeu, les élus ont décidé, en février 2018, d’implanter une Station de Trail sur le territoire. « Cela permet de proposer une offre auprès d’un public sportif islais et de l’extérieur, grâce au réseau trail , explique Yann Gabilleau, du service Jeunesse.

A LA DECOUVERTE DE L’ILE D’YEU 

L’île d’Yeu concentre et offre, sur ses 23 km² de terres émergées, (de 10 km de long sur 4 km de large), grande variété de sites à découvrir. La traversée suffit à se déconnecter. En accostant, on se rend compte que tout est proche : l’île est à l’échelle de la marche à pied. C’est d’ailleurs l’une des meilleures façons de la découvrir, par ses chemins côtiers et ses sentiers intérieurs.
Venez explorer cette nature, si exceptionnelle, avec une diversité de paysages à vous couper le souffle et tellement de choses à vous raconter. 

Cette île de par sa richesse florale fait l’objet de multiples mesures de protection.

Incroyable, il est possible de se promener une heure et plus sans croiser ni route ni personne. Chaque pas est une découverte : tout le long de la côte islaise se succèdent des plages aux noms les plus farfelus et tendancieux. Certaines sont nichées dans le roc, d’autres adossées à des dunes.

La plage des Fontaines ou la plage des Soux. Plus à l’est, la plage des Vieilles, d’un accès facilité, s’offre à toutes les activités nautiques. Elle offre une belle vue sur la pointe des Corbeaux.

Suivre les sentiers hors rivages, et vous voilà dans des allures de campagne. Les chemins herbus, serpentent la lande au milieu de chapelles, de marais et des sous-bois.

Idéale donc pour découvrir les richesses naturelles de l’île, la Station TRAIL devrait ainsi séduire de nombreux passionnés. Trail et course à pied se pratiquant tout au long de l’année, cela permettrait de développer le tourisme hors saison : « Cette reconnaissance peut susciter des animations pour les clubs sportifs, en vue de stages de préparation physique, car l’île propose un cadre agréable et varié pour les adeptes de sport en pleine nature, qu’ils soient avertis ou pas », précise Yann Gabilleau.

Plages, falaises, chemins de sentinelle… Chacun pourra découvrir, à son rythme, des paysages et panoramas uniques.  

Cinq parcours sont actuellement balisés : un vert (facile), deux bleus (intermédiaire), deux rouges (difficile) sillonnent marais, dunes ou côtes rocheuses.

Quatre ateliers seront également à disposition des sportifs : une cote courte, une cote longue, une boucle trail de 3,7 km et une boucle VMA (afin de calculer sa Vitesse Maximale Aérobie). Le tracé et les informations pratiques sont accessibles sur Internet, avec une application mobile et un site déjà actifs.

Tout est en place pour améliorer vos performances et de vous faire plaisir !

 Les tracés des parcours et les informations pratiques (distances, dénivelés, niveau de difficulté, …) sont accessibles sur le site internet :   https://stationdetrail.com/fr/stations/lile-yeu 

 Une application mobile est également disponible.

 

QUELQUES POINTS FORTS

– L’Île d’Yeu offre une grande capacité d’hébergement variée entre son camping municipal, hôtels et chambres d’hôte. Accessible toute l’année par bateau ou hélicoptère.

– L’activité physique se fait dans un cadre agréable d’espace naturel et protégé.
– L’air maritime peut se montrer rude à cause du vent mais reste bien souvent idéal en température.  Les lumières entre ciel terre et mer sont si surprenantes  qu’on est en extase.

 

Ces espaces sont surprenants au fil des saisons par leurs différentes senteurs d’ajoncs, de pins varechs et lichens.  Les mimosas annoncent l’année nouvelle. Au printemps, aubépines et chèvrefeuille embaument les sentiers, associés à des éfluves de genêts, d’acacias. La faune marine est également présente pour ceux qui savent se rendre discret observateur, oiseaux des mers sédentaires ou migrateurs, crustacés, coquillages et parfois mammifères marins.

Si les dénivelés n’ont rien de complètement effrayants, courir face au vent ressemble parfois à un sommet à gravir. Certains sentiers escarpés offrent de vraies difficultés.

“La chapelle domine depuis neuf siècles le petit port de la Meule”

Visiter l’Ile d’Yeu ne s”arrête pas à la course à pied, sa découverte peut se faire aussi  à vélo, et par des activités nautiques. Sans oublier les bonnes dégustations culinaires.

Rédaction et Crédit photos / Carole PIPOLO